Actualité

2 juin 2012

La crise ne doit pas constituer un obstacle au développement de Madagascar

More articles by »
Written by: Madahoax
Étiquettes : , ,
FIM

Le secteur privé est le moteur de l’économie. Aussi la 7ème édition de la foire internationale de Madagascar s’inscrit dans ce contexte de crise en tant qu’accélérateur de croissance et de développement économique de la zone Océan Indien. Des opérateurs venant de l’Ile Maurice, La Réunion, de Mayotte, de l’Inde et de l’Indonésie, ont participé à l’évènement qui s’est déroulé au parc des expositions d’Andranomena. Ce fut une opportunité pour le secteur privé malgache de nouer des partenariats avec des investisseurs étrangers ou locaux.

Le nombre de participants a augmenté de 37% avec plus de 600 stands par rapport à la précédente édition. Les organisateurs de la FIM ont affiché leur volonté d’apporter leur contribution à la relance économique de la grande Ile. « La crise ne doit pas constituer un obstacle au développement de Madagascar ». En plus d’être une plateforme de rencontre entre opérateurs et investisseurs, la FIM est également un lieu d’expression et d’échanges d’idées. Plusieurs conférences débat ont été programmées durant la foire sur des thèmes tels que : « quel modèle de croissance économique pour Madagascar ? Quel appui structurel au secteur privé par quels bailleurs de fonds, De l’indépendance énergétique à Madagascar ?… ». Tous les secteurs ont été représentés : le tourisme, l’agroalimentaire, les nouvelles technologies, les institutions financières, l’artisanat, le transport, l’énergie, les mines…

Parmi les exposants, les banques primaires ont profité de l’occasion pour promouvoir les différents crédits de consommation qu’elles proposent et les réductions offertes pour l’occasion. 50% de rabais sur les frais de dossiers, baisse du taux d’intérêt, les banques se sont adaptées aux besoins de la population. Le crédit immobilier a suscité beaucoup d’engouement. Par exemple la BOA a proposé un crédit accessible aux salariés ayant plus d’un an d’ancienneté et aux fonctionnaires titularisés. Remboursable sur 15 ans avec un taux de 13%, le prêt immobilier Akany de la BOA est l’une des offres les plus avantageuses sur le marché. Le client doit cependant posséder un terrain prêt à bâtir ou contribuer à hauteur de 20% du projet.

En affichant son dynamisme et ses ambitions, le secteur privé malgache a démontré son rôle incontournable dans le paysage économique local. Sans le secteur privé il ne peut y avoir de développement. Par contre, sans stabilité politique il ne peut y avoir de développement…Est-ce que les politiciens auront compris le message ?






 
 

 
drapeau malagasy

Edito : Gouverner un pays une tache pas si facile

Les générations et les années se succèdent, les présidents et les gouvernements aussi. Certains arrivent au pouvoir par la voie des urnes de manière plus ou moins transparente, et d’autres s’octroient le pouvo...
by Madahoax
0

 
 
29MARS

Edito : Le 29 Mars 1947 dites-vous ?

Ces derniers temps, quand on tape le mot Madagascar sur un moteur de recherche, on ne manque pas de tomber sur les articles de presse concernant un couple de français tués à Madagascar, avec les circonstances relatées et le...
by R Jocelyn
1

 

 
Onitiana Realy

Edito : Andry Rajoelina en campagne ?

Andry Rajoelina était le dernier invité du zoma, l’émission de Onitiana Realy sur TVplus avant la trêve pascale. Le talkshow le plus suivi par les malagasy que ça soit en direct ou sur le net. L’edito de cette ...
by Madahoax
2

 
 
Après le passage du cyclone Giovanna

Edito : L'homme et sa communauté

Il est souvent admis que l’individu ne peut s’épanouir sans sa communauté, et inversement. Cette dualité entre l’individualisme et le communautarisme est souvent mis en exergue et généralement elle est la...
by Madahoax
0

 




0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *