Actualité

31 janvier 2012

La condition des travailleuses malgaches au Liban

More articles by »
Written by: Julia
prison

Actuellement, la crise économique et sociale se fait entendre aux quatre coins de l’île et malheureusement peu sont les personnes qui arrivent à  y faire face. Des malgaches issus de toutes les couches sociales, riches ou pauvres, sont alors contraints de quitter leur pays natal afin de faire fortune et de revenir plus riche que jamais. Cependant, la plupart du temps,  la majorité de ces derniers qui sont souvent des femmes, en reviennent  souvent mortes. C’est le cas de Suzanne Ralimamonjy, une jeune femme  malgache âgée d’une  vingtaine d’années  qui a été rapatriée il y a quelque jours alors que selon sa famille affirme que  la jeune femme été déjà morte un mois plus tôt ; d’autant plus que les causes du décès de Suzanne Ralimamonjy reste encore  une énigme.

Selon la mère de la jeune femme, durant les trois années où celle-ci travaillait au Liban, elle ne se plaignait jamais de maltraitance ni de quelconque maladie, notons que cette dernière été employée par un libanais qui avait épousée une ressortissante malgache, et que son contrat avait déjà expirée le mois dernier . Par ailleurs les dossiers fournis à la récupération du corps   de la défunte  tel que l’acte de décès mais également la cause son décès avait été attribuée à un simple arrêt du cœur, ce qui , ne correspondent nullement aux informations recueillies par les membres de la famille et celle de l’employeur . De plus, la famille de la défunte pointe du doigt le désintéressement du ministère de la  fonction publique celle  du  ministère de la population mais également celui le ministère des Affaires étrangères, qui, selon eux, n’ont pas fait correctement leur travail.

Norotiana Jeannoda Randimbiarison, présidente du syndicat des professionnels diplômés en travail social, qui a aidée la famille à la préparation de tous les dossiers, s’insurge face à cette situation. « Le droit de l’homme a été bafoué. Le corps de cette jeune fille a été traité comme un colis, dont il faut se débarrasser au plus vite, pour faire taire tous les soupçons », se révolte t-elle.






 
 

 
drapeau malagasy

Edito : Gouverner un pays une tache pas si facile

Les générations et les années se succèdent, les présidents et les gouvernements aussi. Certains arrivent au pouvoir par la voie des urnes de manière plus ou moins transparente, et d’autres s’octroient le pouvo...
by Madahoax
0

 
 
29MARS

Edito : Le 29 Mars 1947 dites-vous ?

Ces derniers temps, quand on tape le mot Madagascar sur un moteur de recherche, on ne manque pas de tomber sur les articles de presse concernant un couple de français tués à Madagascar, avec les circonstances relatées et le...
by R Jocelyn
1

 

 
Onitiana Realy

Edito : Andry Rajoelina en campagne ?

Andry Rajoelina était le dernier invité du zoma, l’émission de Onitiana Realy sur TVplus avant la trêve pascale. Le talkshow le plus suivi par les malagasy que ça soit en direct ou sur le net. L’edito de cette ...
by Madahoax
2

 
 
Après le passage du cyclone Giovanna

Edito : L'homme et sa communauté

Il est souvent admis que l’individu ne peut s’épanouir sans sa communauté, et inversement. Cette dualité entre l’individualisme et le communautarisme est souvent mis en exergue et généralement elle est la...
by Madahoax
0

 




0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *