Actualité

22 juin 2012

La Banque Mondiale dresse un bilan alarmant sur Madagascar

More articles by »
Written by: Madahoax
Étiquettes : ,
Madagascar La Banque Mondiale évalue

Madagascar La Banque Mondiale évalueLa banque mondiale a sorti un rapport intitulé « Madagascar – après trois ans de crise : évaluation de la vulnérabilité et des politiques sociales et perspectives d’avenir ». Si l’institution internationale a bloqué les financements à des fins non humanitaires, la Banque Mondiale a continué ses travaux d’observation et d’évaluation de Madagascar. La Grande île est victime de catastrophes naturelles à répétition (cyclones, sécheresse, invasion de criquets) et exposée à des chocs économiques exogènes qui ont eu des répercussions sur le bien être des ménages. Les crises politiques qui se sont suivies au cours des 50 ans d’indépendance du pays ont perturbé les activités économiques nationales.

En termes de chiffres, le rapport de la Banque Mondiale est explicite : « Madagascar n’a fait aucun progrès en termes de pauvreté au cours des 20 dernières années. La pauvreté est passée de 70% en 1993 à 77% en 2010 ». Cela représente 15,6 millions d’individus pauvres selon les critères de la Banque Mondiale. Selon le rapport, Madagascar présente le taux de pauvreté le plus élevé au monde avec Haïti d’après les seuils de pauvreté et dépenses de consommation au niveau national. En termes d’éducation, le nombre total d’enfants en âge d’être scolarisés n’allant pas à l’école est passé de 260 000 en 2008-2009 à environ 400 000 en 2010-2011. Le nombre d’individus ayant eu recours aux services de professionnels de la santé a baissé car le coût des soins ont triplé entre 2005 et 2010.

Pourtant, d’après Arthur Lewis, prix Nobel de l’économie de 1979, « Chaque nation est relativement développable si ses institutions s’y prêtent ». Avec ses importantes richesses naturelles et minières, Madagascar a le droit d’envisager un avenir meilleur et se doit même de le faire. Tout le monde doit se mettre au travail dans le cadre d’un plan de développement économique et social basé sur le long terme et qui a eu l’approbation de tous. Pour l’instant, Andry Rajoelina a déclaré qu’il faut régler les problèmes politiques avant de songer à la relance économique. A-t-il lu les rapports alarmants de la Banque Mondiale ou bien le gouvernement possède des chiffres beaucoup plus optimistes ?






 
 

 
drapeau malagasy

Edito : Gouverner un pays une tache pas si facile

Les générations et les années se succèdent, les présidents et les gouvernements aussi. Certains arrivent au pouvoir par la voie des urnes de manière plus ou moins transparente, et d’autres s’octroient le pouvo...
by Madahoax
0

 
 
29MARS

Edito : Le 29 Mars 1947 dites-vous ?

Ces derniers temps, quand on tape le mot Madagascar sur un moteur de recherche, on ne manque pas de tomber sur les articles de presse concernant un couple de français tués à Madagascar, avec les circonstances relatées et le...
by R Jocelyn
1

 

 
Onitiana Realy

Edito : Andry Rajoelina en campagne ?

Andry Rajoelina était le dernier invité du zoma, l’émission de Onitiana Realy sur TVplus avant la trêve pascale. Le talkshow le plus suivi par les malagasy que ça soit en direct ou sur le net. L’edito de cette ...
by Madahoax
2

 
 
Après le passage du cyclone Giovanna

Edito : L'homme et sa communauté

Il est souvent admis que l’individu ne peut s’épanouir sans sa communauté, et inversement. Cette dualité entre l’individualisme et le communautarisme est souvent mis en exergue et généralement elle est la...
by Madahoax
0

 




0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *