Actualité

23 juillet 2012

JIRAMA: faites attention à la hausse des prix!

More articles by »
Written by: Madahoax
Étiquettes : , , ,
jirama

La hausse de 13% de  l’électricité ne frappera que les gros consommateurs. C’est la décision officialisée par le ministère de l’Energie entrant dans le processus de redressement de la JIRAMA. Cette mesure ne sera effective qu’au mois d’août. La réalité semble différente. Certains ménages ont considérablement baissé leur consommation en eau et électricité espérant ainsi faire diminuer le montant de la facture à payer à la fin du mois. Mauvaise surprise, ils doivent payer plus. Des éléments sur la facture de la JIRAMA ont augmenté : le prix du mètre cube d’eau, le prix du kilowattheure, les redevances du fond national pour l’électricité.

Une femme au foyer témoigne : « la quantité consommée est passée de 119 KWh en mai à 114 KWh en juin, mais le prix unitaire est passé de 276 Ariary à 312 Ariary ». Il ne s’agit pas d’un cas isolé. Les agences de la JIRAMA ont mis en place un service pour traiter les réclamations de ses clients. D’ailleurs, le ministre de l’Energie incite les usagers à se rendre auprès des agences pour demander des détails sur les augmentations des tarifs. Normalement, seuls les industriels seront touchés par cette mesure, mais personne n’est à l’abri d’une faute de frappe.

Suite à une table ronde effectuée avec les représentants de l’Etat et du secteur privé, les responsables de la JIRAMA ont présenté les défis à relever pour redresser les finances de la société d’Etat. Suite à la crise de 2009, le blocage des tarifs par la HAT et l’augmentation des prix des carburants, la JIRAMA vend l’électricité à perte. Ceci l’empêche d’effectuer les travaux de maintenance de ses infrastructures et la réalisation de nouveaux investissements. Afin qu’elle puisse jouer pleinement son rôle de  moteur de relance de l’économie, la JIRAMA est sur le point de restructurer son réseau de production d’énergie en se focalisant sur les énergies renouvelables et les centrales hydroélectriques. L’objectif est de baisser le coût de revient actuel qui est de 548 Ar/KWh à 329 Ar/KWh, sachant que le prix moyen des ventes en 2011 est de 349 Ar/KWh. Il est clair que les tarifs ne sont pas près d’être baissés.






 
 

 
Bila Tarabey signant son livre

Bilal Tarabey, Madagascar, dahalo

Enquête sur les bandits du Grand Sud. Voilà un petit livre qui est en réalité une petite fusée éclairante dans la littérature de l’Océan Indien. Sous-titré « récit » et signé par un jeune journaliste français d...
by Dominique Ranaivoson
1

 
 
militaires et etudiants

Etudiants et dahalo, tous dans le même panier pour les forces de l’ordre

Des forces de l’ordre lourdement équipées, déployées en plusieurs unités, toutes en position de combat et prêtes à lancer l’offensive, c’est une image qui revient et qui ne choque plus les malgaches. S’agit il d...
by Madahoax
0

 

 
cenit

Le premier tour des élections présidentielles pour le 8 mai 2013

La crise prendra fin dans neuf mois. Le CENITa publié de manière très officielle le calendrier électoral conformément à l’esprit de la feuille de route. Le premier tour des élections présidentielles se tiendra le 8 ma...
by Madahoax
0

 
 
moto

Où sont vos casques?

Une scène qui ne choque pas ou du moins qui ne choque plus : au milieu des embouteillages, entre camions, 4×4, taxis, taxis be et charrettes, des scooters et des motos se faufilent et profitent du moindre centimètre car...
by Madahoax
0

 

 
enam

Le ministre de la Population veut imposer l’inscription de « ses » candidats à l’ENAM

Pour beaucoup, l’ENAM (Ecole Nationale d’Administration de Madagascar) représente la voie royale pour accéder aux plus hauts emplois de l’Etat. Créé en 1960, l’école publique était rattachée à l’Université de...
by Madahoax
0

 



0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *