Actualité

21 mars 2012

Haute pression de la SADC !

More articles by »
Written by: Madahoax
Étiquettes : , , , ,

Le Président de la transition a remis officiellement le mémorandum  sur l’amnistie conçu par les experts de la SADC, à chacune des entités concernées. Ainsi, la ministre de la justice, le ministre des relations avec les institutions, la primature et les juristes conseillers de la présidence ont reçu respectivement une copie dudit mémorandum.

Encore écrit en langue anglaise, le texte sur l’amnistie devrait faire l’objet d’une traduction en français et en malagasy avant d’être porté devant le gouvernement puis soumis au parlement de la transition. Pour sa part, la Troïka a fixé un nouveau délai pour l’adoption du projet de loi d’amnistie. Selon le communiqué de la mission du Comité ministériel de la Troïka à Antananarivo, « la Troïka invite les autorités compétentes à s’assurer que le projet de loi devienne loi dès que possible, mais au plus tard le 31 mars 2012 ». Chose impossible pour Victor Manantsoa, ministre chargé des relations avec les institutions,  « il est difficile de se prononcer sur la possibilité de respecter  ou non un tel délai. Mais nous, Malgaches, avons pour obligation de nous acquitter de notre devoir. La loi votée et proposée à la population ne devrait pas être la genèse d’une crise ». D’après l’explication de ce dernier, le contenu du projet de loi, apparemment « volumineux », reste encore voilé. On ne saura ce qui est à l’intérieur qu’après la traduction en français et en malagasy.

Au fond, ce qui pourrait stagner le processus, c’est la question du « retour inconditionnel de l’ancien président ». Selon toujours le communiqué de la Troïka, « les principaux éléments qui doivent être traités de toute urgence incluent le retour inconditionnel des exilés politiques ». Une option qui a toujours irrité le camp Rajoelina. Le président de la HAT a explicitement insisté au tout début que la décision finale appartient aux Malgaches, les étrangers ne sont venus que pour une mission purement technique.

Reste à savoir si la date butoir proposée par la SADC sera respectée par les parties. En tout cas, le Comité ministériel de la Troïka encourage les Malgaches à se mettre d’accord pour que la loi d’amnistie ne constitue plus un obstacle à la Feuille de route.






 
 

 

Le premier qui rira aura une tapette

Rien n’a été divulgué concernant les points discutés entre Ravalomanana et Rajoelina aux Seychelles. On sait seulement qu’ils doivent se revoir dans les dix prochains jours pour se mettre finalement d’accord. Selon le...
by Madahoax
0

 
 

Une poignée de main peut elle porter malheur ?

Rajoelina et Ravalomanana se rencontrent aux Seychelles suite à la demande de la SADC pour trouver un accord scellant pour de bon la mise en application de la feuille de route, seule alternative pour mettre fin à la crise mal...
by Madahoax
0

 

 

Quand la SADC dit que c’est URGENT, elle prend minimum deux mois pour statuer…

La SADC prend son temps. On finit par s’y habituer. Au début du mois de juin, la SADC décide d’organiser une rencontre entre Rajoelina et Ravalomanana en insistant sur son caractère urgent et indispensable pour dénouer ...
by Madahoax
0

 
 

Qui pourra se présenter aux élections présidentielles?

Les préparatifs concernant la mise en œuvre de la réunion entre Rajoelina et Ravalomanana ont commencé. La communauté internationale est unanime concernant la feuille de route, c’est le seul cadre légal de sortie de cri...
by Madahoax
0

 

 
conference Rio 20

Rajoelina va assister à la conférence de Rio

« Lorsqu’il s’agit de l’intérêt de Madagascar, tout est prioritaire ». Le Premier Ministre Omer Beriziky répond aux commentaires suscités par le déplacement du président de la Transition pour assister à la conf...
by Madahoax
0

 



0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *