Actualité

12 avril 2012

Grands corps de l’Etat : revendications dissimulées !

More articles by »
Written by: Madahoax
Étiquettes : ,
fonctionnaires

La confédération des grands corps de l’Etat a organisé des assises nationales au sujet de  l’Administration publique à Madagascar. La CCI (Centre de Conférences Internationales) à Ivato a donc accueilli l’ouverture de ses assises.

Durant deux jours, les questions récurrentes mais toujours brûlantes d’actualités seront débattues. Les sujets toucheront entre autres, « la réglementation de la nomination aux hauts emplois de l’Etat ». La confédération a argué que « certaines personnalités occupant des postes importants ne sont pas à la hauteur des exigences requises ». Ce qui a conduit à la remise en question de la « neutralité politique de l’Administration ». En effet, si on veut une administration impartiale, il faut analyser la question de la « dépolitisation des nominations pour les postes techniques et la considération des niveaux de diplômes ». De commun accord, les membres de la confédération entendent  bien soutenir « la dépolitisation totale de l’Administration ». En poursuivant les explications, la confédération propose de mettre en place un gouvernement neutre composé de techniciens. Dans ce sens, l’essence même de la neutralité prévaut sur l’esprit du consensualisme. Un système qui est difficile à concevoir, vu la conjoncture politique actuelle.

Cependant, les grands corps de l’Etat n’ont pas omis de mentionner le thème classique des « traitements et avantages ». Se voulant être plus diplomate, la confédération suggère de réviser les grilles indiciaires des grands corps de même catégorie. Un tout petit peu plus « gourmande », elle préconise également la réduction de 22% de l’IRSA (ça rappelle la revendication des sous-officiers survenue il y a quelques mois !). Mais encore, il pense qu’il serait judicieux de mettre à jour les textes concernant les avantages tels, l’indemnité d’éloignement par zonage, l’indemnité de sujétion, de risque, de logement, de scolarisation  ainsi que les primes (un cas similaire à celui des enseignants-chercheurs !). Et finalement, sans trop établir une liste exhaustive, elle évoque la construction de logements pour les grands commis de l’Etat qui n’ont pas encore bénéficié de vente location.

Bref, la confédération veut une « Administration forte pour le développement de Madagascar », un slogan qui mérite d’être vu avec les deux sens (propre et figuré).

 






 
 

 
drapeau malagasy

Edito : Gouverner un pays une tache pas si facile

Les générations et les années se succèdent, les présidents et les gouvernements aussi. Certains arrivent au pouvoir par la voie des urnes de manière plus ou moins transparente, et d’autres s’octroient le pouvo...
by Madahoax
0

 
 
29MARS

Edito : Le 29 Mars 1947 dites-vous ?

Ces derniers temps, quand on tape le mot Madagascar sur un moteur de recherche, on ne manque pas de tomber sur les articles de presse concernant un couple de français tués à Madagascar, avec les circonstances relatées et le...
by R Jocelyn
1

 

 
Onitiana Realy

Edito : Andry Rajoelina en campagne ?

Andry Rajoelina était le dernier invité du zoma, l’émission de Onitiana Realy sur TVplus avant la trêve pascale. Le talkshow le plus suivi par les malagasy que ça soit en direct ou sur le net. L’edito de cette ...
by Madahoax
2

 
 
Après le passage du cyclone Giovanna

Edito : L'homme et sa communauté

Il est souvent admis que l’individu ne peut s’épanouir sans sa communauté, et inversement. Cette dualité entre l’individualisme et le communautarisme est souvent mis en exergue et généralement elle est la...
by Madahoax
0

 




0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *