Actualité

27 avril 2012

Grand déballage, démonstration de force … un WE chargé!

More articles by »
Written by: Madahoax
Étiquettes : ,
grand déballage

Le week-end s’annonce chaud dans la capitale. Demain sera pour les partisans de l’ancien président, Marc Ravalomanana, un jour de vérité. Selon le meneur de la délégation de la mouvance Ravalomanana, Mamy Rakotoarivelo, « les parlementaires sont tenus de faire le compte-rendu de leurs activités effectué durant les sessions devant le peuple ».

« Cette initiative a été entreprise en vue d’honorer les dispositions de l’article 17 de la feuille de route », argumente Mamy Rakotoarivelo. En gros, le respect des droits du peuple, la liberté d’expression, d’opinion, d’association et de manifestation… Les parlementaires de cette mouvance ont dans ce cas fait une demande d’autorisation auprès de la Commune Urbaine d’Antananarivo pour utiliser la place de la démocratie d’Ambohijatovo. Si par malchance, cette dernière refuserait, comme elle a l’habitude de faire, les fidèles de Dada descendront surement sur la fameuse place du 13 mai. Mais les tensions pourront monter car selon le CST, Jean Louis Rakotoamboa, il ne s’agira pas seulement d’un simple compte rendu mais d’un déballage concernant les activités fallacieuses des gestionnaires de la transition, à savoir Andry Rajoeline et consorts. « Nous allons faire des révélations sur les trafics de bois de rose, l’exportation illicite d’or et l’exploitation d’ilménite à Manakara par la société Mainland. Pour ne citer que ces trois affaires louches », a-t-il souligné.

Leur mouvement de demain s’apparente à un défi envers les forces de l’ordre, à l’attention spécifique du général Richard Ravalomanana, et à une démonstration de force pour attirer les regards des Nations unies. Le premier, parce qu’il a fait comprendre à tout le monde que nulle manifestation, nul attroupement ne se tiendra tant qu’il sera encore là ! Une note qu’il a lancée verbalement après la petite masse de personnes, rassemblées devant la gendarmerie nationale de Fiadanana, qui ont soutenu Lalatiana et Fidèle de free FM convoqués à la brigade des recherches. Au passage, les deux animateurs radio font l’objet de cinq chefs d’inculpation suite à la plainte déposée par l’opérateur Mamy Ravatomanga. Les seconds, car selon les estimations de la mouvance Ravalomanana, si elle arrivait à réunir une multitude de gens, l’ONU penserait qu’aucune élection crédible et démocratique ne se tiendra sans la candidature de Marc Ravalomanana aux présidentielles.

 






 
 

 
drapeau malagasy

Edito : Gouverner un pays une tache pas si facile

Les générations et les années se succèdent, les présidents et les gouvernements aussi. Certains arrivent au pouvoir par la voie des urnes de manière plus ou moins transparente, et d’autres s’octroient le pouvo...
by Madahoax
0

 
 
29MARS

Edito : Le 29 Mars 1947 dites-vous ?

Ces derniers temps, quand on tape le mot Madagascar sur un moteur de recherche, on ne manque pas de tomber sur les articles de presse concernant un couple de français tués à Madagascar, avec les circonstances relatées et le...
by R Jocelyn
1

 

 
Onitiana Realy

Edito : Andry Rajoelina en campagne ?

Andry Rajoelina était le dernier invité du zoma, l’émission de Onitiana Realy sur TVplus avant la trêve pascale. Le talkshow le plus suivi par les malagasy que ça soit en direct ou sur le net. L’edito de cette ...
by Madahoax
2

 
 
Après le passage du cyclone Giovanna

Edito : L'homme et sa communauté

Il est souvent admis que l’individu ne peut s’épanouir sans sa communauté, et inversement. Cette dualité entre l’individualisme et le communautarisme est souvent mis en exergue et généralement elle est la...
by Madahoax
0

 




0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *