Actualité

17 février 2012

Giovanna n’a pas fait que des sinistrés

More articles by »
Written by: Madahoax
giovanna

Les éléments de la patrouille de la police nationale n’ont pas chômé lors du passage du cyclone Giovanna.  Les forces de police  ont procédé à une dizaine d’arrestations dans plusieurs quartiers de la ville.

Dernièrement, le cyclone Giovanna a  beaucoup fait parler d’elle. Plusieurs personnes y ont trouvé la mort, d’autres ont été blessées et beaucoup sont devenues des sinistrés. Mais le cyclone n’a pas fait que des dégâts matériels.  Cette fameuse nuit, elle a permis aux éléments de la patrouille d’effectuer une dizaine d’arrestations.

Tard dans la nuit, un fumeur de cannabis du côté de Tsaralalàna a été surpris par les forces de police. En procédant à une fouille, ces derniers ont pu constater que le jeune homme détenait une très grande quantité  de chanvre indien.

Un appel de détresse venant des 67 ha  a été lancé quelques heures plus tard, annonçant qu’un fou furieux était en train d’agresser les passants. Arrivés sur les lieux les éléments d’intervention ont pu maîtriser l’individu.

Par ailleurs, deux individus sans pièces d’identité ont été arrêtés à Antanimena. Lors de l’enquête, ses suspects ont déclarés qu’ils avaient assisté à une veillée funèbre et qu’ils étaient sortis pour s’acheter des boissons alcoolisées, alors qu’ils n’avaient pas d’argent sur eux.

Au petit matin, le véhicule de patrouille a été arrêté par une femme qui venait de se faire détrousser par quatre bandits armés.  Cependant, malgré les efforts déployés  par les forces de l’ordre, les bandits ont quand même pu s’enfuir vers Andohan’i Mandroseza.

Dans un autre quartier de la capitale, trois malfaiteurs  armés de haches et de faux pistolets ont braqué une maison. Une somme d’environ un million d’ariary a été dérobée dans ce foyer sans compter les téléphones portables. Bien que les policiers soient arrivés quelques minutes plus tard, les scélérats les avaient déjà devancé de plusieurs kilomètres.






 
 

 
drapeau malagasy

Edito : Gouverner un pays une tache pas si facile

Les générations et les années se succèdent, les présidents et les gouvernements aussi. Certains arrivent au pouvoir par la voie des urnes de manière plus ou moins transparente, et d’autres s’octroient le pouvo...
by Madahoax
0

 
 
29MARS

Edito : Le 29 Mars 1947 dites-vous ?

Ces derniers temps, quand on tape le mot Madagascar sur un moteur de recherche, on ne manque pas de tomber sur les articles de presse concernant un couple de français tués à Madagascar, avec les circonstances relatées et le...
by R Jocelyn
1

 

 
Onitiana Realy

Edito : Andry Rajoelina en campagne ?

Andry Rajoelina était le dernier invité du zoma, l’émission de Onitiana Realy sur TVplus avant la trêve pascale. Le talkshow le plus suivi par les malagasy que ça soit en direct ou sur le net. L’edito de cette ...
by Madahoax
2

 
 
Après le passage du cyclone Giovanna

Edito : L'homme et sa communauté

Il est souvent admis que l’individu ne peut s’épanouir sans sa communauté, et inversement. Cette dualité entre l’individualisme et le communautarisme est souvent mis en exergue et généralement elle est la...
by Madahoax
0

 




0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *