Actualité

16 février 2012

Entre employeurs et employés : l’heure est plutôt grave !

More articles by »
Written by: Madahoax
Étiquettes : ,
employés

Les employés de plusieurs secteurs de travail souffrent actuellement de mauvais traitements de la  part des employeurs. En outre, ces travailleurs sont sous payés si l’on se réfère au SMIG. Cette situation, plutôt alarmante dure depuis la crise de 2009 mais cela  risque de durer encore plus si le gouvernement ne fait rien.

Des employés sous payés

Si actuellement le SMIG est à 90 000 Ar/ mois, certains employés malagasy ne touchent que 60 000 Ar/mois. Certes, certains touchent un peu plus, mais cela est tout de même insuffisant face aux couts de la vie. Pour en savoir plus, une enquête e été faite auprès de quelques employés des petites et moyennes entreprises qui pratiquent dans tous les secteurs.  Des employés ont affirmé avoir plusieurs tâches à la fois mais n’ont jamais d’augmentation salariale. D’autres travaillent plus de huit heures par jours pour avoir un salaire en dessous du SMIG. Plus de la moitié des travailleurs qui ont bien voulu répondre aux questions exercent dans le domaine privé. Cette situation est vraiment alarmante et les employés font appel au bon sens du gouvernement actuel.

Des employés maltraités

En plus d’être sous payés, ces employés sont maltraités, surtout si les employeurs travaillent sur le compte de grands patrons étrangers. Les braves travailleurs se sentent alors exploités. Les employés qui ont donné leur témoignage ont tous un point commun : ils sont victimes d’abus de pouvoir. Ces travailleurs signent des contrats mais les termes des contrats ne sont jamais respectés. En effet, ils occupent plusieurs postes à la fois, ils sont victimes d’agressions physiques et verbales. Des employeurs étrangers n’hésitent pas à disparaitre à la fin du mois pour éviter de payer les employés, d’autres ne prennent jamais d’employés en CDI. Les employeurs malagasy eux, agressent les employés et leur privent de certains de leurs droits. Le fait le plus troublant, c’est que certains employeurs n’ont plus peur d’aller vers les inspecteurs de travail pour les corrompre afin qu’ils leur donnent raison en cas de litiges avec les employés.






 
 

 
drapeau malagasy

Edito : Gouverner un pays une tache pas si facile

Les générations et les années se succèdent, les présidents et les gouvernements aussi. Certains arrivent au pouvoir par la voie des urnes de manière plus ou moins transparente, et d’autres s’octroient le pouvo...
by Madahoax
0

 
 
29MARS

Edito : Le 29 Mars 1947 dites-vous ?

Ces derniers temps, quand on tape le mot Madagascar sur un moteur de recherche, on ne manque pas de tomber sur les articles de presse concernant un couple de français tués à Madagascar, avec les circonstances relatées et le...
by R Jocelyn
1

 

 
Onitiana Realy

Edito : Andry Rajoelina en campagne ?

Andry Rajoelina était le dernier invité du zoma, l’émission de Onitiana Realy sur TVplus avant la trêve pascale. Le talkshow le plus suivi par les malagasy que ça soit en direct ou sur le net. L’edito de cette ...
by Madahoax
2

 
 
Après le passage du cyclone Giovanna

Edito : L'homme et sa communauté

Il est souvent admis que l’individu ne peut s’épanouir sans sa communauté, et inversement. Cette dualité entre l’individualisme et le communautarisme est souvent mis en exergue et généralement elle est la...
by Madahoax
0

 




One Comment


  1. […] venais d’être embauché en tant que cadre stagiaire dans une société de transit. Je fus envoyé à Tamatave pour faire […]



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *