Actualité

20 avril 2012

En 10 ans d’activités, le programme SAHA a bénéficié de 130 milliards d’Ariary.

More articles by »
Written by: Madahoax
Étiquettes : ,

A l’occasion de la célébration de ses 10 ans d’activités, l’équipe du programme SAHA de la coopération suisse a prévu toute une série d’évènements qui se tiendra les 26 et 27 Avril prochain au Carlton. Ce sera une opportunité pour l’équipe d’étaler au grand public les différents parcours ainsi que les résultats et les effets engendrés par le projet dans les territoires ciblés par l’action.

Créé en 2000, le projet œuvre pour le développement de la communauté rurale, et plus précisément pour l’amélioration des conditions de vie des ménages ruraux. Pour ce faire, contrairement aux autres projets, le programme SAHA accompagne les organisations rurales partenaires pour les aider à mener à bien leur propre initiative. Sont ciblés, les régions de : Analamanga, Itasy, Vakinankaratra, Haute Matsiatra, Amoron’i Mania, et Menabe. Outre les financements de la Coopération Suisse au développement (DDC), d’autres bailleurs n’ont pas hésité à s’associer à ce programme du fait de sa crédibilité et sa renommée en matière de gouvernance locale et décentralisation à Madagascar.  Ayant apporté leur soutien, la Banque mondiale, l’AFD, le FAO et même des ministères. En tout, la somme de 130 milliards d’Ariary a été usée à bon escient, en regardant les résultats.

Un avant-gout des présentations de résultats montre qu’entre les années 2000 et 2006, première phase d’actions, on a constaté une augmentation de 69% de la capacité d’épargne des ménages concernés. L’effort des ménages à ne plus s’endetter, la moitié a pu recouvrir ses dettes, les 1/10 ont fait des emprunts pour s’investir dans des activités productives. En s’apercevant de ses résultats favorables, le programme a décidé depuis 2007 de cibler dans une plus grande envergure (au niveau communal, intercommunal et régional), sans toutefois délaisser les principaux bénéficiaires que sont les ménages ruraux.  Les bienfaits du programme ont touché tant sur le plan économique que sur le plan social. Grâce au projet, 90% des femmes ont vu leur statut social évoluer, par exemple leur participation aux séances de propositions d’actions à entreprendre.

Bref, tout ceci n’est qu’un aperçu général des œuvres, les expositions détaillées seront étalées au Carlton Anosy.

 






 
 

 

L’activité économique ne doit pas dépendre uniquement des projets miniers

Les autorités doivent regarder de plus près les impacts sur le long terme des grands projets miniers mis en œuvre à Madagascar. Est-ce que la population va bénéficier des revenus tirés par ces activités de rentes ? L...
by Madahoax
0

 
 

L’électricité, une véritable révolution pour les zones rurales

Loin des grandes villes, les organisations non gouvernementales se mobilisent pour mettre en œuvre leurs programmes de développement du monde rural tout en se focalisant sur l’aspect durable et l’adaptation des projets au...
by Madahoax
0

 

 

Sans bailleurs, pas de relance économique

En trois ans de gouvernance, le discours a changé. Finalement Madagascar a besoin des bailleurs de fonds pour sortir la tête de l’eau. Lors de son passage chez Ban Ki Moon, Andry Rajoelina a appelé les bailleurs de fonds p...
by Madahoax
0

 
 

Alliance Voahary Gasy : des propositions de sortie de crise et de développement durable

Depuis son indépendance, la population Malgache a vécu dans un cycle interminable de  crises répétitives. Que ce soit économique, politique ou social, les malgaches ont en vu de toutes les couleurs. Diverses entités se s...
by Madahoax
0

 

 

Ambanja devient une nouvelle destination touristique

Lancement du tourisme à Sambirano  Le tourisme a toujours fait défaut dans le district d’Ambanja. Cette zone a souffert de l’absence d’infrastructures et d’organisation au niveau des opérateurs. Pourtant, af...
by Madahoax
0

 



0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *