Actualité

30 janvier 2012

Empoisonnement à Androhibe

More articles by »
Written by: Julia
intox

Des évènements de ce genre arrivent  presque tous les jours  sur Antananarivo : des intoxications par-ci et par là ! Après une grande déception amoureuse se tuer à l’alcool qui n’est pas forcément ingérable. Suivez l’histoire !Dernièrement, une mère de famille est morte suite à une intoxication alimentaire à Androhibe, au cinquième arrondissement de Tananarive. Selon les dire de son mari, cette dernière  qui a consommée une salade composée près de son quartier et ses trois enfants ont ressentis  des maux de ventres similaires, ce qui les a poussée à consulter d’urgence un médecin mais malheureusement,  seuls ses enfants ont pu surmonter l’empoisonnement puisque la femme, âgée de 33ans a succombée quelques jours plus tard malgré les allez venus effectués chez le médecin  quelques jours plus tôt.

Un habitant du même quartier, que la victime Falitiana Ranomenjanahary  indique que les malades  sont âgées de huit à soixante huit ans.  Si le chef de fonkotany d’Androhibe,  Michelin Ramanankasina Andriatahiana  confie que la cause de cette intoxication reste un mystère. L es habitants quant à eux, accusent  la propriétaire d’un épi-bar d’avoir utilisé de l’huile de mauvaise qualité.

En effet des responsables issus du ministère de la santé ont confirmé qu’effectivement, l’huile alimentaire utilisée était de mauvaise qualité  mais ceci n’explique pas le fait que certains malades ont affirmé ne pas avoir consommé de nourriture à l’endroit indiqué. Alors que tous  ceux qui ont été admis d’urgence à la l’hôpital  Joseph Raseta Andrianavalona   ont eu les même symptômes, c’est-à-dire des maux de ventres incessants.

D’ailleurs une des fidèles  clientes  s’étonne encore du fait que c’est la première fois qu’une telle situation  lui arrive  de plus, selon les informations, la propriétaire et trois membres de sa famille ont également été contaminées. En attendant  la réponse des prélèvements effectués par le fokotany,  le propriétaire de l’épi- bar,  a été contraint de cesser ses activités.






 
 

 
drapeau malagasy

Edito : Gouverner un pays une tache pas si facile

Les générations et les années se succèdent, les présidents et les gouvernements aussi. Certains arrivent au pouvoir par la voie des urnes de manière plus ou moins transparente, et d’autres s’octroient le pouvo...
by Madahoax
0

 
 
29MARS

Edito : Le 29 Mars 1947 dites-vous ?

Ces derniers temps, quand on tape le mot Madagascar sur un moteur de recherche, on ne manque pas de tomber sur les articles de presse concernant un couple de français tués à Madagascar, avec les circonstances relatées et le...
by R Jocelyn
1

 

 
Onitiana Realy

Edito : Andry Rajoelina en campagne ?

Andry Rajoelina était le dernier invité du zoma, l’émission de Onitiana Realy sur TVplus avant la trêve pascale. Le talkshow le plus suivi par les malagasy que ça soit en direct ou sur le net. L’edito de cette ...
by Madahoax
2

 
 
Après le passage du cyclone Giovanna

Edito : L'homme et sa communauté

Il est souvent admis que l’individu ne peut s’épanouir sans sa communauté, et inversement. Cette dualité entre l’individualisme et le communautarisme est souvent mis en exergue et généralement elle est la...
by Madahoax
0

 




0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *