Actualité

26 mars 2012

Elle l’emporte en 2 coups de cuiller à pot!

More articles by »
Written by: Madahoax

Les urnes ont parlé! La Commission électorale nationale indépendante pour la Transition (CENIT) a accouché d’un Président. Les élections qui se sont tenues dernièrement ont révélé l’identité de ce dernier ou plutôt de cette dernière. Il s’agit de madame Béatrice Atallah.

Cela s’est fait à l’issue des élections au sein même de la CENIT. L’inexistence de consensus entre les membres déjà nommés de cette commission a renvoyé la désignation aux élections. Les 21 membres de la CENIT devaient choisir entre 17 candidats. RANAMPY Marie Gisèle, Béatrice Jeanine ATALLAH, ANDRIANJANAHARY Philippe, RASOLO André, RALEVASON Hary Tiana, RAZAFINDRABE Josoa Jean Clément, RAKOTOARISON Bruno, ANDRIANASOLO Léon Dola, ANDRIAMIHAJA Adrien William, ZAFIMANDIMBY, RALAIARILIVA Ndrina Mamy, RANDRANTO André, Pascal RAKOTONIAINA, RAKOTOARISON Jacques Roland, RAZAFINDRAVELO Hermann, ANDRIANALY Jacquelin Solonirina, tels sont les noms des postulants. Ces candidats potentiels, aptes à occuper le poste de président, sont d’illustres personnages tous autant qu’ils soient. Ils sont magistrat, administrateur civil, enseignant, ingénieur, avocat, médecin ou encore officier général.

Le premier tour de l’élection a révélé les noms de Béatrice Atallah et d’Andrianjanahary Philippe, un duel de choc entre magistrats. Béatrice Jeanine Atallah a eu raison de son émule en emportant l’élection par 14 voix contre 7.

Pour certaines personnes, la victoire de cette dernière n’est pas étonnante car elle passait pour une des favorites. Béatrice Atallah a excellé en tant que régisseur du projet au Conseil National Electoral pendant 08 ans. Les bailleurs, d’ailleurs, le confirment. Elle justifie également d’une expérience de 13 ans au sein de la Cour d’appel du tribunal d’Antananarivo. Elle obtient, avec Gisèle Ranampy, l’autre candidate féminine, l’appui confirmé d’associations en faveur de l’égalité des genres en cette période de transition. Outre cela, son enracinement dans la société civile s’avère être indéniable. Sa contribution à l’administration du centre de l’orphelinat « Fazako » en témoigne!   






 
 

 
Bila Tarabey signant son livre

Bilal Tarabey, Madagascar, dahalo

Enquête sur les bandits du Grand Sud. Voilà un petit livre qui est en réalité une petite fusée éclairante dans la littérature de l’Océan Indien. Sous-titré « récit » et signé par un jeune journaliste français d...
by Dominique Ranaivoson
1

 
 
La différence

Sur la route de Fianarantsoa

Fianarantsoa est l’une des grandes villes sur la route vers le sud de Madagascar. Elle se trouve dans la région Betsileo avec une population tout aussi accueillant et souriant. Voici quelques images pour vous donner envi...
by Madahoax
0

 

 

Morengy la boxe malagasy

Vous connaissez certainement la boxe anglaise, française ou thaïlandaise. Mais connaissez vous la boxe Malagasy, le Morengy ? Il est vrai que ce sport n’est pas très répandu dans l’ile et pour cause, il resemb...
by Madahoax
1

 
 

Emission de la Radio RDJ

La radio RDJ, innove en mettant en ligne ses émissions cultes. Il est possible de les écouter en différé. La cible de la radio sont les jeunes mais ses émissions sont vraiment tout public. On y retrouve de l’humour, ...
by Madahoax
1

 

 

Etudiants et dahalo, tous dans le même panier pour les forces de l’ordre

Des forces de l’ordre lourdement équipées, déployées en plusieurs unités, toutes en position de combat et prêtes à lancer l’offensive, c’est une image qui revient et qui ne choque plus les malgaches. S’agit il d...
by Madahoax
0

 



0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *