Actualité

23 novembre 2011

ECONOMIE : Situation inextricable

More articles by »
Written by: HR

La JIRAMA avec ses soucis financiers n’arrive pas à s’approvisionner correctement en carburant. Ses centrales hydroélectriques ne fonctionnent pas à plein régime car il n’y a pas suffisamment d’eau, du coup la société est obligée de recourir à des délestages de plus en plus intempestifs. Pour sortir de cette impasse, elle envisage d’augmenter ses tarifs.

Suite à une étude de l’agence Capsule, 85% des habitants de la capitale affirment être victimes du délestage. La facture de la JIRAMA augmente mais celle-ci n’arrive même pas à fournir des services convenables. Les activités économiques en pâtissent. Par exemple, un délestage de 3 ou 4 heures oblige une station service à utiliser un groupe électrogène. Ceci l’oblige à consommer du gasoil et aggraver ses pertes de profits. En effet, selon un opérateur pétrolier, il perd 450 Ariary à chaque litre de carburant vendu.

Du côté des industriels, le coût de l’énergie est trop important : jusqu’à 40% de ses coûts de production. Dans un plan de relance de l’économie, le SIM souhaiterait un réajustement vers le bas des tarifs pour que le secteur industriel national puisse rester compétitif.

Or, si la hausse des tarifs de la JIRAMA est inéluctable selon le ministère de l’énergie, les industries vont perdre de leur compétitivité et peut être même que certaines arrêteront leurs activités. Si on baisse les tarifs, la fréquence des délestages augmentera et les industries ne pourront pas produire à pleines capacités.

Qu’elle sera la stratégie du nouveau gouvernement ? Peut être devrait il commencer par honorer ses dettes vis-à-vis de la JIRAMA. Quelque soit son choix, l’impact sera toujours négatif sur l’économie nationale. L’Etat serait il prêt à subventionner également l’industrie ? Plusieurs départements ministériels feront leur passation ce jour. On attend avec impatience les décisions du nouveau ministre de l’énergie Rondrika Nestor.






 
 

 
Bila Tarabey signant son livre

Bilal Tarabey, Madagascar, dahalo

Enquête sur les bandits du Grand Sud. Voilà un petit livre qui est en réalité une petite fusée éclairante dans la littérature de l’Océan Indien. Sous-titré « récit » et signé par un jeune journaliste français d...
by Dominique Ranaivoson
1

 
 
La différence

Sur la route de Fianarantsoa

Fianarantsoa est l’une des grandes villes sur la route vers le sud de Madagascar. Elle se trouve dans la région Betsileo avec une population tout aussi accueillant et souriant. Voici quelques images pour vous donner envi...
by Madahoax
0

 

 

Morengy la boxe malagasy

Vous connaissez certainement la boxe anglaise, française ou thaïlandaise. Mais connaissez vous la boxe Malagasy, le Morengy ? Il est vrai que ce sport n’est pas très répandu dans l’ile et pour cause, il resemb...
by Madahoax
1

 
 

Emission de la Radio RDJ

La radio RDJ, innove en mettant en ligne ses émissions cultes. Il est possible de les écouter en différé. La cible de la radio sont les jeunes mais ses émissions sont vraiment tout public. On y retrouve de l’humour, ...
by Madahoax
1

 

 

Etudiants et dahalo, tous dans le même panier pour les forces de l’ordre

Des forces de l’ordre lourdement équipées, déployées en plusieurs unités, toutes en position de combat et prêtes à lancer l’offensive, c’est une image qui revient et qui ne choque plus les malgaches. S’agit il d...
by Madahoax
0

 



0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *