Actualité

16 novembre 2011

Economie : Les conséquences de la crise européenne pour Madagascar

More articles by »
Written by: HR
Étiquettes :

Suite à la crise de l’Euro, l’ambassade de Madagascar à Bruxelles a émis des notes économiques et politiques sur l’impact de la crise de l’euro sur les pays à faible revenu d’Afrique, dont Madagascar (Notes économiques n°3 -28 octobre 2011). Ces notes à destination du gouvernement et opérateurs ont pour objectif d’expliquer la crise et anticiper ses conséquences sur l’économie malgache.

Les pays de la zone euro se retrouvent en difficulté pour honorer les échéances de paiement des intérêts de leurs dettes, suite à la récession économique engendrée par la crise financière mondiale de 2008. Les banques européennes pourraient avoir des problèmes de recapitalisation en cas d’annulation de la dette publique des pays touchés. A Madagascar, on devrait se préparer à une baisse des crédits vu que les banques européennes sont fortement présentes dans le pays (Crédit Agricole, Société Générale, BPCE…).

Les investissements européens à Madagascar peuvent baisser si la crise de l’euro perdure. Au niveau de l’exportation, les commandes vont baisser. Or plus de 50% de nos exportations sont à destination de l’Union Européenne. De plus, l’aide européenne pour les pays pauvres risque d’être également revue à la baisse. Ces éléments sont à prendre en considération lors de l’élaboration de la loi des finances pour 2012.

La priorité pour Madagascar est ainsi d’évaluer l’impact que pourrait avoir cette crise de l’euro sur chaque produit d’exportation. Il faut identifier d’autres marchés et diversifier la destination de nos exportations (Asie, Amérique…). Il faut continuer également à chercher des investisseurs étrangers d’autres pays come la Chine et l’Inde afin de compenser le ralentissement possible des investissements européens.

De nombreux défis sont à relever pour le prochain gouvernement d’Omer Beriziky. Les mesures pour la relance économique tant attendues par les opérateurs locaux doivent prendre en compte la crise de la zone euro. Dès sa nomination, le gouvernement malgache devra montrer ses capacités à prévoir, agir et faire les bon choix stratégiques pour le pays.






 
 

 
Bila Tarabey signant son livre

Bilal Tarabey, Madagascar, dahalo

Enquête sur les bandits du Grand Sud. Voilà un petit livre qui est en réalité une petite fusée éclairante dans la littérature de l’Océan Indien. Sous-titré « récit » et signé par un jeune journaliste français d...
by Dominique Ranaivoson
1

 
 

Etudiants et dahalo, tous dans le même panier pour les forces de l’ordre

Des forces de l’ordre lourdement équipées, déployées en plusieurs unités, toutes en position de combat et prêtes à lancer l’offensive, c’est une image qui revient et qui ne choque plus les malgaches. S’agit il d...
by Madahoax
0

 

 

Le premier tour des élections présidentielles pour le 8 mai 2013

La crise prendra fin dans neuf mois. Le CENITa publié de manière très officielle le calendrier électoral conformément à l’esprit de la feuille de route. Le premier tour des élections présidentielles se tiendra le 8 ma...
by Madahoax
0

 
 

Où sont vos casques?

Une scène qui ne choque pas ou du moins qui ne choque plus : au milieu des embouteillages, entre camions, 4×4, taxis, taxis be et charrettes, des scooters et des motos se faufilent et profitent du moindre centimètre car...
by Madahoax
0

 

 

Le ministre de la Population veut imposer l’inscription de « ses » candidats à l’ENAM

Pour beaucoup, l’ENAM (Ecole Nationale d’Administration de Madagascar) représente la voie royale pour accéder aux plus hauts emplois de l’Etat. Créé en 1960, l’école publique était rattachée à l’Université de...
by Madahoax
0

 



0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *