Actualité

21 mars 2012

Duel entre le réélu président du SMM et la ministre de la justice

More articles by »
Written by: Madahoax
Étiquettes : , , , ,
Bani

On ne peut pas encore se prononcer sur la réelle source de discorde entre le réélu président du SMM, Marius Auguste Arnaud et l’inamovible ministre de la justice,  Ranazamahasoa Christine. Silencieux, malgré  eux, les deux antagonistes commencent à se pointer du doigt.

En marge de la proclamation officielle des résultats de l’élection des membres du bureau du SMM, le président du syndicat a répondu aux allégations du ministre de la justice, selon lesquelles certains membres du Syndicat des magistrats de Madagascar sont des corrompus. Se sentant visé, Marius Auguste Arnaud a réclamé au ministre d’ouvrir une enquête avant d’insinuer pareille accusation. « Je demande au ministre l’ouverture d’enquête sur certains faits. Elle a le pouvoir de le faire » a-t-il déclaré. Il a poursuivi qu’il n’a rien à cacher et qu’il est prêt à combattre toute forme d’instrumentalisation de la justice. Pour le président du SMM, la Garde des sceaux du gouvernement est responsable du blocage de l’indépendance effective de la justice ; pire, elle est la  responsable de l’éternisation de la crise. Nombreux juges pourraient témoigner sur la pression qu’elle exerce sur eux  dans l’exercice de leur fonction. Ironique, la ministre a fait porter le chapeau au fraichement élu président sur la perte des valeurs des magistrats. Des valeurs qui tournent autour de l’obligation de réserve. « Il faut poser la question ainsi : qui est allée sur la place du 13 mai, et qui mérite de passer devant le conseil de disciplines ? » a fait remarquer Marius Auguste. Et à lui de rappeler qu’il n’a nullement l’intention de prendre la place de la ministre. Son but, précise -t-il, est d’apporter une amélioration dans les rouages de la Justice à Madagascar.

Refusant d’abord de répondre aux déclarations du président du SMM, la ministre, devant l’insistance  des journalistes, a sorti un mot clair, net, et concis pour décrire le président du syndicat : « immature »






 
 

 
drapeau malagasy

Edito : Gouverner un pays une tache pas si facile

Les générations et les années se succèdent, les présidents et les gouvernements aussi. Certains arrivent au pouvoir par la voie des urnes de manière plus ou moins transparente, et d’autres s’octroient le pouvo...
by Madahoax
0

 
 
29MARS

Edito : Le 29 Mars 1947 dites-vous ?

Ces derniers temps, quand on tape le mot Madagascar sur un moteur de recherche, on ne manque pas de tomber sur les articles de presse concernant un couple de français tués à Madagascar, avec les circonstances relatées et le...
by R Jocelyn
1

 

 
Onitiana Realy

Edito : Andry Rajoelina en campagne ?

Andry Rajoelina était le dernier invité du zoma, l’émission de Onitiana Realy sur TVplus avant la trêve pascale. Le talkshow le plus suivi par les malagasy que ça soit en direct ou sur le net. L’edito de cette ...
by Madahoax
2

 
 
Après le passage du cyclone Giovanna

Edito : L'homme et sa communauté

Il est souvent admis que l’individu ne peut s’épanouir sans sa communauté, et inversement. Cette dualité entre l’individualisme et le communautarisme est souvent mis en exergue et généralement elle est la...
by Madahoax
0

 




0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *