Actualité

2 décembre 2011

Développement local : un coup de pouce du PNUD

More articles by »
Written by: HR

Représentant le programme  des nations unis pour le développement (PNUD), Fatma Samoura a mis le cap pour la commune de Saint-Augustin et la commune de Milenaka, deux communes rurales reculées de Toliara II. Le but de son périple est d’apprécier les résultats des programmes du PNUD dans le cadre du développement de la population locale.

Ecotourisme

Plusieurs projets sont pilotés par le PNUD dans cette localité. Parmi eux, la protection de l’environnement dans la forêt aride Tsinjoriake devient une source de revenu pour la population locale. Il s’agit de développer la gestion à long terme des richesses de l’aire protégée de Tsinjoriake par la promotion de l’écotourisme. La diversité de la flore (mangroves, récifs coralliens, …) et l’existence de grottes naturelles dans la région sont les principales attractions touristiques.

Des aménagements ont été construits pour accueillir les touristes. La visite de la grotte de Sarondrano est payante au même titre que le stationnement des charrettes (transport des touristes) dans  un hangar aménagé spécialement à cet effet.

Les revenus seront redistribués à plusieurs entités dont la commune rurale de Saint-Augustin, neuf Fokontany de la localité, et l’association Tamia qui est responsable de la gestion de l’aire protégée.

SRI – SRA

Le second projet financé par le PNUD consiste en la mise en œuvre d’activités génératrices de revenus pour les femmes. Le but est de réduire le taux de malnutrition et de diversifier l’alimentation de la population locale. L’association des femmes d’Ambatolily, recensant 165 femmes, est le bénéficiaire direct de ce projet.

Cette association a bénéficié d’une formation sur les activités d’élevage (poules pondeuses et porcs), sur la mise en application des techniques du Système de Riziculture Intensive et du Système de riziculture amélioré (SRI-SRA) et sur la production de foie gras.

La gent féminine de cette association a également reçu une formation sur les modes de conservation des nourritures et a été sensibilisée sur les possibilités de diversification alimentaire à partir des ressources locales.

La commune de Saint-Augustin a en outre inauguré l’ouverture d’un centre d’information lors de la venue de la représentante du PNUD. Ce centre mettra à disposition de la population toutes les informations nécessaires à l’exploitation et à la préservation des ressources locales.

 






 
 

 
drapeau malagasy

Edito : Gouverner un pays une tache pas si facile

Les générations et les années se succèdent, les présidents et les gouvernements aussi. Certains arrivent au pouvoir par la voie des urnes de manière plus ou moins transparente, et d’autres s’octroient le pouvo...
by Madahoax
0

 
 
29MARS

Edito : Le 29 Mars 1947 dites-vous ?

Ces derniers temps, quand on tape le mot Madagascar sur un moteur de recherche, on ne manque pas de tomber sur les articles de presse concernant un couple de français tués à Madagascar, avec les circonstances relatées et le...
by R Jocelyn
1

 

 
Onitiana Realy

Edito : Andry Rajoelina en campagne ?

Andry Rajoelina était le dernier invité du zoma, l’émission de Onitiana Realy sur TVplus avant la trêve pascale. Le talkshow le plus suivi par les malagasy que ça soit en direct ou sur le net. L’edito de cette ...
by Madahoax
2

 
 
Après le passage du cyclone Giovanna

Edito : L'homme et sa communauté

Il est souvent admis que l’individu ne peut s’épanouir sans sa communauté, et inversement. Cette dualité entre l’individualisme et le communautarisme est souvent mis en exergue et généralement elle est la...
by Madahoax
0

 




0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *