Actualité

10 mai 2012

Détournement de fonds au Ministère de l’Education nationale

More articles by »
Written by: Madahoax
Étiquettes : , ,
detournement fonds

Les enseignants et lycéens ont fait part dernièrement de leurs mécontentements vis-à-vis du ministère de l’Education nationale. Aujourd’hui, ce ministère est confronté à un problème tout aussi délicat : une sordide affaire de détournement de fonds de plusieurs milliards d’ariary.

Ce montant était destiné à la construction de bâtiments scolaires dont les travaux auraient dû être terminés l’an dernier. Mais au dernier trimestre, aucun bâtiment n’a encore été construit. Pour clôturer le budget, les crédits destinés à ces travaux ont été transférés par le ministère pour l’acquisition de Chèques carburant et lubrifiant (CCAL) et pour la location de voitures.  Presque cinq milliards d’Ariary ont été aménagé en CCAL et en location. Même si ce ministère détient le plus grand parc automobile de tous les ministères pouvant justifier les CCAL, les suspicions se portent surtout sur la location de véhicules dont la durée moyenne est de 80 jours.

Les véhicules loués étaient censés servir aux visites des chantiers de construction de bâtiments scolaires. Pourtant les chantiers en question ont été réduits au minimum par le biais de l’aménagement de crédits. L’examen des dossiers parvenus au Trésor révèle des faux justificatifs et surtout des rapports aberrants. Par exemple, plusieurs factures ont été émises pour la location d’un véhicule aux mêmes dates et sur des localités différentes. Ces renseignements laissent croire une volonté délibérée de détourner des deniers publics.

Comme il s’agit d’un montant considérable, les malversations pourraient impliquer non seulement les responsables des services comptables et financiers du ministère, mais également des personnalités  de haut rang. Actuellement, le Trésor a rationné et a bloqué les payements liés aux affaires douteuses. Pourtant, le ministère de l’Education nationale peut encore décaisser les engagements de crédits liés aux dossiers ayant eu l’approbation du Trésor public. Ainsi, au lieu d’empêcher les paiements afférents  à la location de voitures et aux CCAL, le ministère a préféré annuler le paiement des travaux de construction de bâtiments scolaires.

Une fois de plus, des effluves de détournements entourent ces dossiers qui sont en ce moment aux mains du BIANCO, l’Inspection générale de l’Etat ainsi que la brigade du Trésor. Cette affaire a été révélée au même moment où les enseignants ont durci leur mouvement de grève pour réclamer une hausse de salaire. Si Andry Rajoelina a déclaré que les caisses de l’Etat sont vides, maintenant on sait où il doit chercher.

 






 
 

 
drapeau malagasy

Edito : Gouverner un pays une tache pas si facile

Les générations et les années se succèdent, les présidents et les gouvernements aussi. Certains arrivent au pouvoir par la voie des urnes de manière plus ou moins transparente, et d’autres s’octroient le pouvo...
by Madahoax
0

 
 
29MARS

Edito : Le 29 Mars 1947 dites-vous ?

Ces derniers temps, quand on tape le mot Madagascar sur un moteur de recherche, on ne manque pas de tomber sur les articles de presse concernant un couple de français tués à Madagascar, avec les circonstances relatées et le...
by R Jocelyn
1

 

 
Onitiana Realy

Edito : Andry Rajoelina en campagne ?

Andry Rajoelina était le dernier invité du zoma, l’émission de Onitiana Realy sur TVplus avant la trêve pascale. Le talkshow le plus suivi par les malagasy que ça soit en direct ou sur le net. L’edito de cette ...
by Madahoax
2

 
 
Après le passage du cyclone Giovanna

Edito : L'homme et sa communauté

Il est souvent admis que l’individu ne peut s’épanouir sans sa communauté, et inversement. Cette dualité entre l’individualisme et le communautarisme est souvent mis en exergue et généralement elle est la...
by Madahoax
0

 




0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *