Actualité

3 janvier 2012

Des salaires non payés au sein de la Task Force

More articles by »
Written by: Julia

Les membres de la Task Force sont mécontents. Malgré leurs revendications, leurs salaires n’ont pas encore été versés par l’Etat. Les membres de la Task Force sont des militaires du G6, du RM1 d’Analakely, du 2ème RFI de Diégo, du FIP et de réservistes. Ces militaires ont été enrôlés dans la Task Force pour lutter contre le trafic illicite de bois précieux dans différentes localités de Madagascar. Le trafic des bois de rose de Madagascar a fait couler beaucoup d’encre. Des hautes personnalités de l’Etat sont soupçonnés pour avoir pris part à ce trafic mais restent intouchables fautes de preuves et de témoins. Pourtant, les éléments de la Task Force continuent de faire leur travail et des rondins de bois sont régulièrement saisis.

Les indemnités des militaires s’élèvent à 30 000 Ariary par jour. Un officier peut toucher entre 60 000 à 90 000 Ariary par jour. Jusqu’à ce jour, 167 membres de la Task Force n’ont pas encore reçu leurs indemnités. L’Etat leur doit 120 jours d’indemnités soit plus de 600 millions d’Ariary (210 000 euros) au total. Selon le ministère des finances, l’argent est disponible au niveau du Trésor. Les militaires sont sceptiques car jusqu’à maintenant la somme n’a pu être débloquée.

Un militaire se plaint qu’il devrait toucher 6 millions d’ariary (2100 euros) correspondant à 4 mois d’indemnités. D’autres se plaignent de ne pas avoir reçu leur salaire depuis 8 mois. L’Etat leur avait signalé qu’ils seraient payés avant Noël, ce qui n’a pas été fait. Ensuite, le gouvernement a annoncé le paiement avant la Saint Sylvestre mais jusqu’à maintenant aucune somme n’a été débloquée. Aucun communiqué n’a été émis concernant le paiement de leurs indemnités. Ces militaires ont passé des fêtes de fin d’année très moroses, faute d’argent. Certains d’entre eux menacent de faire des révélations concernant les personnalités impliquées dans les trafics et les différents obstacles et menaces qu’ils subissent tous les jours.






 
 

 
Bila Tarabey signant son livre

Bilal Tarabey, Madagascar, dahalo

Enquête sur les bandits du Grand Sud. Voilà un petit livre qui est en réalité une petite fusée éclairante dans la littérature de l’Océan Indien. Sous-titré « récit » et signé par un jeune journaliste français d...
by Dominique Ranaivoson
1

 
 
La différence

Sur la route de Fianarantsoa

Fianarantsoa est l’une des grandes villes sur la route vers le sud de Madagascar. Elle se trouve dans la région Betsileo avec une population tout aussi accueillant et souriant. Voici quelques images pour vous donner envi...
by Madahoax
0

 

 

Morengy la boxe malagasy

Vous connaissez certainement la boxe anglaise, française ou thaïlandaise. Mais connaissez vous la boxe Malagasy, le Morengy ? Il est vrai que ce sport n’est pas très répandu dans l’ile et pour cause, il resemb...
by Madahoax
1

 
 

Emission de la Radio RDJ

La radio RDJ, innove en mettant en ligne ses émissions cultes. Il est possible de les écouter en différé. La cible de la radio sont les jeunes mais ses émissions sont vraiment tout public. On y retrouve de l’humour, ...
by Madahoax
1

 

 

Etudiants et dahalo, tous dans le même panier pour les forces de l’ordre

Des forces de l’ordre lourdement équipées, déployées en plusieurs unités, toutes en position de combat et prêtes à lancer l’offensive, c’est une image qui revient et qui ne choque plus les malgaches. S’agit il d...
by Madahoax
0

 



0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *