Actualité

3 janvier 2012

Des salaires non payés au sein de la Task Force

More articles by »
Written by: Julia

Les membres de la Task Force sont mécontents. Malgré leurs revendications, leurs salaires n’ont pas encore été versés par l’Etat. Les membres de la Task Force sont des militaires du G6, du RM1 d’Analakely, du 2ème RFI de Diégo, du FIP et de réservistes. Ces militaires ont été enrôlés dans la Task Force pour lutter contre le trafic illicite de bois précieux dans différentes localités de Madagascar. Le trafic des bois de rose de Madagascar a fait couler beaucoup d’encre. Des hautes personnalités de l’Etat sont soupçonnés pour avoir pris part à ce trafic mais restent intouchables fautes de preuves et de témoins. Pourtant, les éléments de la Task Force continuent de faire leur travail et des rondins de bois sont régulièrement saisis.

Les indemnités des militaires s’élèvent à 30 000 Ariary par jour. Un officier peut toucher entre 60 000 à 90 000 Ariary par jour. Jusqu’à ce jour, 167 membres de la Task Force n’ont pas encore reçu leurs indemnités. L’Etat leur doit 120 jours d’indemnités soit plus de 600 millions d’Ariary (210 000 euros) au total. Selon le ministère des finances, l’argent est disponible au niveau du Trésor. Les militaires sont sceptiques car jusqu’à maintenant la somme n’a pu être débloquée.

Un militaire se plaint qu’il devrait toucher 6 millions d’ariary (2100 euros) correspondant à 4 mois d’indemnités. D’autres se plaignent de ne pas avoir reçu leur salaire depuis 8 mois. L’Etat leur avait signalé qu’ils seraient payés avant Noël, ce qui n’a pas été fait. Ensuite, le gouvernement a annoncé le paiement avant la Saint Sylvestre mais jusqu’à maintenant aucune somme n’a été débloquée. Aucun communiqué n’a été émis concernant le paiement de leurs indemnités. Ces militaires ont passé des fêtes de fin d’année très moroses, faute d’argent. Certains d’entre eux menacent de faire des révélations concernant les personnalités impliquées dans les trafics et les différents obstacles et menaces qu’ils subissent tous les jours.






 
 

 
drapeau malagasy

Edito : Gouverner un pays une tache pas si facile

Les générations et les années se succèdent, les présidents et les gouvernements aussi. Certains arrivent au pouvoir par la voie des urnes de manière plus ou moins transparente, et d’autres s’octroient le pouvo...
by Madahoax
0

 
 
29MARS

Edito : Le 29 Mars 1947 dites-vous ?

Ces derniers temps, quand on tape le mot Madagascar sur un moteur de recherche, on ne manque pas de tomber sur les articles de presse concernant un couple de français tués à Madagascar, avec les circonstances relatées et le...
by R Jocelyn
1

 

 
Onitiana Realy

Edito : Andry Rajoelina en campagne ?

Andry Rajoelina était le dernier invité du zoma, l’émission de Onitiana Realy sur TVplus avant la trêve pascale. Le talkshow le plus suivi par les malagasy que ça soit en direct ou sur le net. L’edito de cette ...
by Madahoax
2

 
 
Après le passage du cyclone Giovanna

Edito : L'homme et sa communauté

Il est souvent admis que l’individu ne peut s’épanouir sans sa communauté, et inversement. Cette dualité entre l’individualisme et le communautarisme est souvent mis en exergue et généralement elle est la...
by Madahoax
0

 




0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *