Actualité

30 mai 2012

Des politiciens mauriciens impliqués dans le trafic de bois de rose ?

More articles by »
Written by: Madahoax
Étiquettes : , ,
maurice bois de rose

L’affaire des bois de rose saisis à Maurice revient sur le devant de la scène. Harcelé par son opposition, le gouvernement mauricien a décidé de mener des investigations pour démasquer les autorités mauriciennes impliquées dans ce trafic. A l’initiative de Xavier Luc Duval, ministre des finances mauricien, une requête a été envoyée à la Banque Mondiale pour que celle-ci supervise les enquêtes. L’institution internationale a donné son accord, mais à l’heure actuelle, aucune équipe n’a encore été constituée.

Au mois de juin 2011, six conteneurs en partance pour Hong Kong ont été saisis à Maurice. Le transit de ces conteneurs à Maurice semble avoir été facilité par des autorités locales. Le BIANCO (bureau indépendant anti-corruption) collabore avec la Commission Indépendante contre la corruption mauricienne (ICAC). L’entité mauricienne a pris le relai des enquêtes sur l’île sœur. Les éléments rassemblés par le Bianco ont déjà été remis à la justice malgache mais suite aux divers obstacles rencontrés à Madagascar, le propriétaire des conteneurs saisis n’a jamais été démasqué. L’affaire a pris une tournure internationale lorsque le Premier ministre mauricien, Navin Ramgoolam, a déclaré que le Bianco serait en possession d’un enregistrement impliquant un politicien mauricien.

Malgré le démenti du responsable du Bianco à Madagascar, le gouvernement mauricien ne veut pas lâcher l’affaire et exige une totale transparence dans les investigations menées jusqu’ici. La Banque Mondiale a ainsi été sollicitée, puis une équipe de l’Anti Drug and Anti-smuggling Unit (ADSU) mauricienne a été envoyée à Madagascar. L’objectif est clair : identifier le commanditaire et les intermédiaires impliqués dans la cargaison de bois de rose saisis. Maintenant que ce sont des entités étrangères qui mènent l’enquête, on se demande si ces équipes rencontreront les mêmes obstacles que le Bianco.

Si ce n’est pas le cas, peut être que c’est l’île Maurice qui viendra éclairer la lanterne des malgaches et divulguer les noms des trafiquants et les gros bonnets impliqués. Tout le monde suspecte des membres du gouvernement de la Transition. Si cela s’avère être véridique, s’achemine-t-on vers un incident diplomatique ?






 
 

 
drapeau malagasy

Edito : Gouverner un pays une tache pas si facile

Les générations et les années se succèdent, les présidents et les gouvernements aussi. Certains arrivent au pouvoir par la voie des urnes de manière plus ou moins transparente, et d’autres s’octroient le pouvo...
by Madahoax
0

 
 
29MARS

Edito : Le 29 Mars 1947 dites-vous ?

Ces derniers temps, quand on tape le mot Madagascar sur un moteur de recherche, on ne manque pas de tomber sur les articles de presse concernant un couple de français tués à Madagascar, avec les circonstances relatées et le...
by R Jocelyn
1

 

 
Onitiana Realy

Edito : Andry Rajoelina en campagne ?

Andry Rajoelina était le dernier invité du zoma, l’émission de Onitiana Realy sur TVplus avant la trêve pascale. Le talkshow le plus suivi par les malagasy que ça soit en direct ou sur le net. L’edito de cette ...
by Madahoax
2

 
 
Après le passage du cyclone Giovanna

Edito : L'homme et sa communauté

Il est souvent admis que l’individu ne peut s’épanouir sans sa communauté, et inversement. Cette dualité entre l’individualisme et le communautarisme est souvent mis en exergue et généralement elle est la...
by Madahoax
0

 




0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *