Actualité

15 décembre 2011
 

Des membres du Parlement mécontents : leur salaire réduit de moitié

More articles by »
Written by: Madahoax
Senat Malgache

Senat Malgache

Ils ont été prévenus avant l’élargissement du Parlement aux membres de l’opposition : le budget des deux chambres ne sera pas revu à la hausse. Les membres du CT et du CST devront montrer leur patriotisme et accepter cette baisse de rémunération. Suite à cette annonce, certains ont même ajouté qu’ils étaient prêts à servir la nation avec ou sans salaire. Cependant lorsque la loi des finances 2012 a été soumise au vote du Parlement, les réactions ont été différentes. Les avantages d’un membre du CT ou du CST ont été réduits de moitié.

En 2011, le budget du CT était de 25 milliards d’ariary (9 millions d’euros) alors qu’il sera de 21 milliards d’ariary ( 7 500 000 euros) en 2012 avec deux fois plus d’effectif. Le membre du CT n’aura droit qu’à 1 400 000 Ar (500 euros) par mois, salaire et avantages compris, alors qu’il gagnait deux fois plus auparavant. Concernant le membre du CST, il aura droit à 2 200 000 Ar (785 euros) par mois, deux fois moins qu’auparavant. Sans surprise, ce fut le tollé général. Les congressistes se sont battus pour garder leurs salaires et avantages.

Venu présenter le projet de loi de finance 2012, le ministre des finances et du budget, Hery Rajaonarimampianina, et son équipe ont été assaillis de questions. Les congressistes issus du quota du PHAT ont été les plus véhéments allant jusqu’à demander de prendre sur le budget prévu pour les élections ou sur la dette extérieure pour combler le budget du Parlement. Ce n’est qu’après les consignes donnés par le vice président du TGV et le vice président de l’UDR-C à leurs entités respectives, que la situation a été débloquée.

La loi a finalement été adoptée par le Congrès de la Transition. Malgré le maintien d’une politique d’austérité, les dépenses publiques seront augmentées de 5% en 2012. Même si le budget du parlement a été revu à la baisse, la création de nouveaux départements ministériels ainsi que l’éclatement de certains ont obligé le ministère des finances et du budget à revoir les dépenses publiques à la hausse.

 





 
 

 
drapeau malagasy

Edito : Gouverner un pays une tache pas si facile

Les générations et les années se succèdent, les présidents et les gouvernements aussi. Certains arrivent au pouvoir par la voie des urnes de manière plus ou moins transparente, et d’autres s’octroient le pouvo...
by Madahoax
0

 
 
29MARS

Edito : Le 29 Mars 1947 dites-vous ?

Ces derniers temps, quand on tape le mot Madagascar sur un moteur de recherche, on ne manque pas de tomber sur les articles de presse concernant un couple de français tués à Madagascar, avec les circonstances relatées et le...
by R Jocelyn
1

 

 
Onitiana Realy

Edito : Andry Rajoelina en campagne ?

Andry Rajoelina était le dernier invité du zoma, l’émission de Onitiana Realy sur TVplus avant la trêve pascale. Le talkshow le plus suivi par les malagasy que ça soit en direct ou sur le net. L’edito de cette ...
by Madahoax
2

 
 
Après le passage du cyclone Giovanna

Edito : L'homme et sa communauté

Il est souvent admis que l’individu ne peut s’épanouir sans sa communauté, et inversement. Cette dualité entre l’individualisme et le communautarisme est souvent mis en exergue et généralement elle est la...
by Madahoax
0