Actualité

26 décembre 2011

Des fonds pour préserver la biodiversité malgache

More articles by »
Written by: Madahoax
Lac Alaotra

Asparagus

La Fondation pour les Aires Protégées et la Biodiversité de Madagascar (FAPBM) a été créée pour contribuer à la pérennisation financière des aires protégées malgaches. La mise en œuvre des financements octroyés par la fondation, est confiée aux promoteurs et gestionnaires d’aires protégés : Madagascar National Parks (MNP, ex ANGAP), Asity Madagascar, Peregrine Fund, Worldlife Conservation Society et le Missouri Botanical Garden.

En 2011, ces organismes ont bénéficié d’un fond de 850 000 USD pour financer la conservation de 11 zones protégées. Ces zones couvrent 1.5 millions d’hectares de forêts. 900 000 personnes dépendent directement de ces aires protégées. Ces financements sont destinés aux activités de conservation, aux activités génératrices de revenus, à la promotion de l’écotourisme, à l’identification de filières porteuses, aux activités de soutien au développement rural et au renforcement de capacité des populations locales. A terme, les populations locales se chargeront de la gestion des aires protégées. Dans 5 ans, l’objectif de la fondation est de couvrir la moitié des aires protégées de Madagascar.

La sélection des aires protégées qui bénéficieront des fonds se fait chaque année. La richesse en biodiversité du site, le niveau de menace qui pèse sur lui, l’existence de gap de financement, ce sont les critères qui sont pris en compte pour l’octroi des fonds. Pour 2012, une enveloppe de 1 million USD a été débloquée. Cette augmentation de l’enveloppe budgétaire va permettre d’ajouter 4 nouveaux sites à a liste des aires protégées qui vont bénéficier des fonds.

Les 15 aires protégées qui  vont bénéficier du soutien de la FAPBM pour 2012 sont les suivantes : Anakarafantsika, Kirindy Mite, Marojejy, Complexe Mangoky Ihotry, Tsimanampetsotse, Mananara Nord, Makira, Complexe Mahavavy Kinkony, Masoala, Tsimembo Manambolomaty, Tsaratanàna, Ankarana, Oronjia et Analalava.

Lac Alaotra

Toujours dans le cadre de la protection de l’environnement, Madagascar a participé au sommet CPOP17 à Durban concernant les résolutions à prendre pour l’atténuation de l’émission des gaz à effets de serre qui sont à l’origine du changement climatique. Madagascar s’est vu octroyé la somme de 5.5 millions USD pour le réaménagement du lac Alaotra. Les organisations internationales se mobilisent pour aider les malgaches à protéger la richesse et la biodiversité de la grande île.

 






 
 

 
drapeau malagasy

Edito : Gouverner un pays une tache pas si facile

Les générations et les années se succèdent, les présidents et les gouvernements aussi. Certains arrivent au pouvoir par la voie des urnes de manière plus ou moins transparente, et d’autres s’octroient le pouvo...
by Madahoax
0

 
 
29MARS

Edito : Le 29 Mars 1947 dites-vous ?

Ces derniers temps, quand on tape le mot Madagascar sur un moteur de recherche, on ne manque pas de tomber sur les articles de presse concernant un couple de français tués à Madagascar, avec les circonstances relatées et le...
by R Jocelyn
1

 

 
Onitiana Realy

Edito : Andry Rajoelina en campagne ?

Andry Rajoelina était le dernier invité du zoma, l’émission de Onitiana Realy sur TVplus avant la trêve pascale. Le talkshow le plus suivi par les malagasy que ça soit en direct ou sur le net. L’edito de cette ...
by Madahoax
2

 
 
Après le passage du cyclone Giovanna

Edito : L'homme et sa communauté

Il est souvent admis que l’individu ne peut s’épanouir sans sa communauté, et inversement. Cette dualité entre l’individualisme et le communautarisme est souvent mis en exergue et généralement elle est la...
by Madahoax
0

 




0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *