Actualité

13 juillet 2012

Des chercheurs malgaches au Texas

More articles by »
Written by: Madahoax
Étiquettes : , ,
rice university

Un diplôme délivré par une université malgache n’est pas forcément un handicap, loin de là ! Une fois que l’étudiant a réussi à passer les écueils des grèves à répétitions et ne s’est pas découragé par les multiples menaces d’années blanches, il peut envisager de poursuivre ses études à l’étranger une fois son diplôme en poche. Le nombre de bouses offertes aux étudiants titulaires d’une licence ou d’une maîtrise est plus nombreux que les bourses proposées aux bacheliers. Ainsi, de nombreux chercheurs malgaches se sont envolés pour les Etats-Unis afin de poursuivre leurs études. C’est le cas de Onja Razafindratsima. Titulaire d’un Diplôme d’Etudes Approfondies en biologie animale délivré par l’Université d’Antananarivo, elle poursuit ses études de doctorat au Texas.

Admise à la Rice University de Houston, elle a dû se mettre à l’anglais qu’elle maîtrise maintenant couramment. Son mari l’a suivie au pays de l’Oncle Sam et cela fait trois ans que le couple vit au Texas. Même si Onja est loin de sa terre natale et que les mofo gasy lui manquent, Madagascar reste au cœur de ses recherches. Le sujet de sa thèse tourne autours des lémuriens et leur interaction avec les plantes et leur rôle dans le processus de germination. Le terrain de ses recherches est Ranomafana et Onja séjourne actuellement au centre de recherche Valbio. Accompagnée de son encadreur, elle récolte des données sur les lémuriens.

Le domaine des sciences de l’environnement attire de plus en plus de jeunes. Rassurés sur les opportunités tant au niveau de la formation qu’au niveau des débouchés, les jeunes scientifiques malgaches s’intéressent de près à l’écosystème de la Grande Ile. De nombreux étudiants des universités d’Antananarivo et de Fianarantsoa ont été sélectionnés dans le cadre du programme Study Abroad de Stony Brook. Les américains investissent énormément dans les programmes de protection de l’environnement à Madagascar. Ces scientifiques sont assurés d’être embauchés par ces institutions ou organismes internationaux. Les postes à responsabilité ne seront plus la chasse gardée d’expatriés, de quoi limiter la fuite des intellectuels malgaches.






 
 

 
drapeau malagasy

Edito : Gouverner un pays une tache pas si facile

Les générations et les années se succèdent, les présidents et les gouvernements aussi. Certains arrivent au pouvoir par la voie des urnes de manière plus ou moins transparente, et d’autres s’octroient le pouvo...
by Madahoax
0

 
 
29MARS

Edito : Le 29 Mars 1947 dites-vous ?

Ces derniers temps, quand on tape le mot Madagascar sur un moteur de recherche, on ne manque pas de tomber sur les articles de presse concernant un couple de français tués à Madagascar, avec les circonstances relatées et le...
by R Jocelyn
1

 

 
Onitiana Realy

Edito : Andry Rajoelina en campagne ?

Andry Rajoelina était le dernier invité du zoma, l’émission de Onitiana Realy sur TVplus avant la trêve pascale. Le talkshow le plus suivi par les malagasy que ça soit en direct ou sur le net. L’edito de cette ...
by Madahoax
2

 
 
Après le passage du cyclone Giovanna

Edito : L'homme et sa communauté

Il est souvent admis que l’individu ne peut s’épanouir sans sa communauté, et inversement. Cette dualité entre l’individualisme et le communautarisme est souvent mis en exergue et généralement elle est la...
by Madahoax
0

 




0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *