Actualité

2 mai 2012

Découverte d’une bombe à Mandroseza

More articles by »
Written by: Madahoax
Étiquettes : ,

Bien curieuse cible de la part des terroristes qui ont posé une bombe artisanale dans la station d’épuration de la Jirama à Mandroseza.

En effet, dans la matinée du lundi, l’explosif comprenant une grenade, une batterie de scooter, des allumettes et un spiral anti moustique ont été retrouvés entre des buses du site de pompage d’eau, là où commence le traitement de l’eau du robinet avant sa distribution vers les particuliers. Selon les explications d’un technicien de la jirama qui était en service, « on a pu repérer à temps le dispositif car si le mal venait à son terme, on aura de graves problèmes vis-à-vis de l’alimentation en eau de la ville. Un barrage de l’eau de l’Ikopa est installé au niveau de Mandroseza. Les eaux sont ensuite pompées par les moteurs électriques de la station pour être déversées par les buses dans le lac Mandroseza, faisant office de basin de stockage.

Si on prend note de ce que le technicien avait spécifié, l’endroit où la bombe a été posée est en effet un point stratégique. L’on penserait à première vue que les malfaiteurs auraient l’intention de priver la majorité de la population de la capitale de cette ressource. Aussitôt alertés de cet attentat, les gendarmes du poste d’Alasora se sont rendus sur les lieux avec les policiers du commissariat du deuxième arrondissement. Pour l’instant, les prévenus ne sont pas encore identifiés, et compte tenu des rapports des spécialistes de désamorçage de bombe, ces derniers ont utilisé une grenade offensive. Mais fort heureusement, elle n’était plus active. Par contre, la batterie qui alimentait le dispositif était chargée. La police a été tenue au courant de l’attentat par une personne anonyme qui a composé le 017. Farceurs ou amateurs ? La question sera éludée surement par les investigateurs. Soit les auteurs cherchaient à importuner les forces de l’ordre, soit ils envisageaient vraiment de semer le chaos dans la ville. Quoi qu’il en soit, beaucoup se diront que la politique y-est pour quelque chose !

 






 
 

 

La sœur du président du syndicat des magistrats (SMM), blessée par balle.

S’agit-il de règlements de compte ? Toujours est-il que la sœur de l’actuel président du syndicat des magistrats (SMM), Arnaud Auguste Marius, s’est fait tirer dessus à Tuléar. Elle a été touchée d’une balle en...
by Madahoax
0

 



0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *