Actualité

2 mai 2012

Découverte d’une bombe à Mandroseza

More articles by »
Written by: Madahoax
Étiquettes : ,
bombe

Bien curieuse cible de la part des terroristes qui ont posé une bombe artisanale dans la station d’épuration de la Jirama à Mandroseza.

En effet, dans la matinée du lundi, l’explosif comprenant une grenade, une batterie de scooter, des allumettes et un spiral anti moustique ont été retrouvés entre des buses du site de pompage d’eau, là où commence le traitement de l’eau du robinet avant sa distribution vers les particuliers. Selon les explications d’un technicien de la jirama qui était en service, « on a pu repérer à temps le dispositif car si le mal venait à son terme, on aura de graves problèmes vis-à-vis de l’alimentation en eau de la ville. Un barrage de l’eau de l’Ikopa est installé au niveau de Mandroseza. Les eaux sont ensuite pompées par les moteurs électriques de la station pour être déversées par les buses dans le lac Mandroseza, faisant office de basin de stockage.

Si on prend note de ce que le technicien avait spécifié, l’endroit où la bombe a été posée est en effet un point stratégique. L’on penserait à première vue que les malfaiteurs auraient l’intention de priver la majorité de la population de la capitale de cette ressource. Aussitôt alertés de cet attentat, les gendarmes du poste d’Alasora se sont rendus sur les lieux avec les policiers du commissariat du deuxième arrondissement. Pour l’instant, les prévenus ne sont pas encore identifiés, et compte tenu des rapports des spécialistes de désamorçage de bombe, ces derniers ont utilisé une grenade offensive. Mais fort heureusement, elle n’était plus active. Par contre, la batterie qui alimentait le dispositif était chargée. La police a été tenue au courant de l’attentat par une personne anonyme qui a composé le 017. Farceurs ou amateurs ? La question sera éludée surement par les investigateurs. Soit les auteurs cherchaient à importuner les forces de l’ordre, soit ils envisageaient vraiment de semer le chaos dans la ville. Quoi qu’il en soit, beaucoup se diront que la politique y-est pour quelque chose !

 






 
 

 
drapeau malagasy

Edito : Gouverner un pays une tache pas si facile

Les générations et les années se succèdent, les présidents et les gouvernements aussi. Certains arrivent au pouvoir par la voie des urnes de manière plus ou moins transparente, et d’autres s’octroient le pouvo...
by Madahoax
0

 
 
29MARS

Edito : Le 29 Mars 1947 dites-vous ?

Ces derniers temps, quand on tape le mot Madagascar sur un moteur de recherche, on ne manque pas de tomber sur les articles de presse concernant un couple de français tués à Madagascar, avec les circonstances relatées et le...
by R Jocelyn
1

 

 
Onitiana Realy

Edito : Andry Rajoelina en campagne ?

Andry Rajoelina était le dernier invité du zoma, l’émission de Onitiana Realy sur TVplus avant la trêve pascale. Le talkshow le plus suivi par les malagasy que ça soit en direct ou sur le net. L’edito de cette ...
by Madahoax
2

 
 
Après le passage du cyclone Giovanna

Edito : L'homme et sa communauté

Il est souvent admis que l’individu ne peut s’épanouir sans sa communauté, et inversement. Cette dualité entre l’individualisme et le communautarisme est souvent mis en exergue et généralement elle est la...
by Madahoax
0

 




0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *