Actualité

4 mai 2012

Comment concevoir l’égalité dans le monde du travail ?

More articles by »
Written by: Madahoax
Étiquettes : ,
egalite sexe

Un spécialiste nous explique comment faire le point sur la situation de la discrimination, dont les femmes peuvent faire l’objet dans le milieu du travail.

Selon le médecin de formation et inspecteur du travail, Helimalala Vololoniaina Christina Ratsivoson, la définition donnée à la discrimination est prévue par les normes internationales, s’agissant ainsi de « toute distinction, exclusion ou préférence (fondée sur certains critères), qui a pour effet de détruire ou d’altérer l’égalité de chances et de traitement en matière d’emploi et de profession ». Pour former la discrimination, elle précise que « trois éléments doivent être considérés : à savoir, le fait, c’est-à-dire une distinction, une exclusion ou même une préférence qui constitue la différence de traitement, l’existence d’un critère tel que la race, la religion ou encore le sexe, qui provoque la différence et, enfin, le résultat qui est l’altération, voire la destruction totale de l’égalité de chances et de traitement comme, par exemple, l’inégalité au niveau de la rémunération ».

Mis à part la discrimination de sexe, la Convention fondamentale n°111 de l’Organisation Internationale du Travail en dénombre plusieurs, à savoir, la race et la couleur, l’ascendance nationale, la religion, l’origine sociale et l’opinion politique. A ces principaux critères s’ajoutent trois autres qui résultent des législations nationales des États membres de l’OIT et des autres normes internationales du travail dont l’état de santé (qui englobe la séropositivité), l’âge ainsi que l’appartenance ou non à un syndicat. Mais d’après les études effectuées un peu partout au niveau international, les différences injustes de chance et de traitement se font principalement au détriment du genre féminin. Même si notre pays a prévu des normes qui répondent aux exigences de l’international, leur application laisse à désirer. Ceci est du au manque d’actions opérationnelles, notamment au niveau de l’inspection du travail et de la justice. Le manque d’informations aussi bien pour les employeurs que pour les travailleurs s’ajoute au problème.

Pour y remédier, le docteur en formation propose de faire des campagnes de sensibilisation qui visent les différents acteurs du monde du travail sur les concepts essentiels tels que les principes et droits fondamentaux au travail. Les partenaires internationaux tels que l’OIT nous appuient dans ce sens. Il reste à intensifier l’action et à renforcer l’appropriation nationale. L’objectif se résume dans l’expression déformée par sa personne « à travail de valeur égale, le salaire est égal ».

 






 
 

 
drapeau malagasy

Edito : Gouverner un pays une tache pas si facile

Les générations et les années se succèdent, les présidents et les gouvernements aussi. Certains arrivent au pouvoir par la voie des urnes de manière plus ou moins transparente, et d’autres s’octroient le pouvo...
by Madahoax
0

 
 
29MARS

Edito : Le 29 Mars 1947 dites-vous ?

Ces derniers temps, quand on tape le mot Madagascar sur un moteur de recherche, on ne manque pas de tomber sur les articles de presse concernant un couple de français tués à Madagascar, avec les circonstances relatées et le...
by R Jocelyn
1

 

 
Onitiana Realy

Edito : Andry Rajoelina en campagne ?

Andry Rajoelina était le dernier invité du zoma, l’émission de Onitiana Realy sur TVplus avant la trêve pascale. Le talkshow le plus suivi par les malagasy que ça soit en direct ou sur le net. L’edito de cette ...
by Madahoax
2

 
 
Après le passage du cyclone Giovanna

Edito : L'homme et sa communauté

Il est souvent admis que l’individu ne peut s’épanouir sans sa communauté, et inversement. Cette dualité entre l’individualisme et le communautarisme est souvent mis en exergue et généralement elle est la...
by Madahoax
0

 




0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *