Actualité

14 juin 2012

Chaque donneur de sang est un héros

More articles by »
Written by: Madahoax
Étiquettes : ,
don du sang

C’est un geste qui n’est pas encore entré dans les mœurs des malgaches, pourtant il peut sauver des vies. Profitant de la journée mondiale du don de sang, le Centre National de Transfusion Sanguine (CNTS) a lancé une campagne de sensibilisation pour inciter les gens à faire don de leur sang. « Chaque donneur de sang est un héros », c’est le message véhiculé par le CNTS. La campagne de sensibilisation cible particulièrement les entreprises, les sociétés, les institutions et tout citoyen âgé de plus de 18 ans.

Le service de réanimation, le service des urgences et  le service de pédiatrie sont les plus gros demandeurs. Selon un docteur au service d’urgences à l’HJRA, il arrive fréquemment qu’un patient ait besoin de 10 poches de sang en urgence. Pour se constituer un stock, chaque service a ses méthodes. Par exemple pour les patients qui ont besoin d’une poche de sang mais dont l’état de santé ne nécessite aucune urgence, on demande à la famille du patient de contribuer. Ainsi, si le patient a nécessité l’utilisation d’une poche de sang, sa famille devra faire un don de deux poches. Cette pratique permet de se constituer un stock et de se prévenir en cas de poche impropre.

Il faut savoir que tout le monde ne peux donner son sang. Il faut remplir des critères très stricts. Il faut que le donneur pèse plus de 50 kilos, qu’il ne manque pas de sommeil, qu’il n’ait pas bu d’alcool dans les 24h avant le don de sang. Si le donneur est une femme, elle ne doit pas être enceinte ni allaiter. De plus, le donneur devra se soumettre à un entretien avec un médecin afin de prévenir tout risque de contamination. La transfusion sanguine impropre peut provoquer des pathologies dont l’hépatite B et C, la syphilis et le SIDA.

50 à 100 personnes font don de leur sang chaque jour. Certains donneurs bénévoles détiennent une carte. Cependant, une personne ne peut donner du sang en permanence. Les donneurs doivent prendre un temps de récupération entre chaque don. Ainsi, un homme ne peut donner du sang que tous les trois mois et les femmes tous les quatre mois. Les agents du CNTS font du porte à porte pour mobiliser le maximum de donneurs bénévoles.






 
 

 
drapeau malagasy

Edito : Gouverner un pays une tache pas si facile

Les générations et les années se succèdent, les présidents et les gouvernements aussi. Certains arrivent au pouvoir par la voie des urnes de manière plus ou moins transparente, et d’autres s’octroient le pouvo...
by Madahoax
0

 
 
29MARS

Edito : Le 29 Mars 1947 dites-vous ?

Ces derniers temps, quand on tape le mot Madagascar sur un moteur de recherche, on ne manque pas de tomber sur les articles de presse concernant un couple de français tués à Madagascar, avec les circonstances relatées et le...
by R Jocelyn
1

 

 
Onitiana Realy

Edito : Andry Rajoelina en campagne ?

Andry Rajoelina était le dernier invité du zoma, l’émission de Onitiana Realy sur TVplus avant la trêve pascale. Le talkshow le plus suivi par les malagasy que ça soit en direct ou sur le net. L’edito de cette ...
by Madahoax
2

 
 
Après le passage du cyclone Giovanna

Edito : L'homme et sa communauté

Il est souvent admis que l’individu ne peut s’épanouir sans sa communauté, et inversement. Cette dualité entre l’individualisme et le communautarisme est souvent mis en exergue et généralement elle est la...
by Madahoax
0

 




0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *