Actualité

28 décembre 2011

Bilan morose en 2011 sur le plan économique

More articles by »
Written by: Julia
sos

Le magazine Forbes a classé Madagascar en tant que pire économie du monde en 2011 au regard de son taux de croissance par rapport à l’immensité de ses richesses naturelles. Ceci résume tout. Le bilan économique de l’année 2011 est très mauvais. Prévu à 2,8% le taux de croissance pour cette année est officiellement de 0,7%. La crise financière mondiale qui s’ajoute à la crise politique malgache et l’arrêt des aides budgétaires externes sont les principales raisons avancées par le ministère des finances et du budget. Les investissements publics ont été considérablement réduits (3% du PIB) alors que l’Etat représente encore le plus gros client des opérateurs économiques. Les industries extractives (QMM et Sheritt) ont permis au pays de survivre avec une progression de 2,7% dans le secteur industriel. QMM a commencé son exploitation d’ilménite. Les activités touristiques ont repris avec une hausse du nombre de touristes dans la grande île, découlant des mesures incitatives de l’Etat comme la gratuité du visa pour un séjour de moins de 30 jours. Les exportations ont connu une forte baisse à cause de la crise financière mondiale qui a engendré une baisse de la demande. De plus, le changement climatique a eu pour conséquence la baisse de production agricole (croissance -2,3% dans le secteur primaire). L’inflation a été maîtrisée à 10,1% avec l’Ariary qui est resté relativement stable par rapport à l’euro et le dollar.

La politique d’austérité est maintenue pour 2012. Le ministère des finances prévoit une croissance de 2%, tirée  principalement par les industries extractives avec notamment Sherit qui entre en production sur le site d’Ambatovy.  Cependant, 2012 est une « année électorale »  qui est synonyme de tensions. Tous les opérateurs privés et publics vont suivre de près la préparation des élections présidentielles et les investissements seront mis en berne. On ne pourra parler de reprise économique qu’en 2013.






 
 

 
drapeau malagasy

Edito : Gouverner un pays une tache pas si facile

Les générations et les années se succèdent, les présidents et les gouvernements aussi. Certains arrivent au pouvoir par la voie des urnes de manière plus ou moins transparente, et d’autres s’octroient le pouvo...
by Madahoax
0

 
 
29MARS

Edito : Le 29 Mars 1947 dites-vous ?

Ces derniers temps, quand on tape le mot Madagascar sur un moteur de recherche, on ne manque pas de tomber sur les articles de presse concernant un couple de français tués à Madagascar, avec les circonstances relatées et le...
by R Jocelyn
1

 

 
Onitiana Realy

Edito : Andry Rajoelina en campagne ?

Andry Rajoelina était le dernier invité du zoma, l’émission de Onitiana Realy sur TVplus avant la trêve pascale. Le talkshow le plus suivi par les malagasy que ça soit en direct ou sur le net. L’edito de cette ...
by Madahoax
2

 
 
Après le passage du cyclone Giovanna

Edito : L'homme et sa communauté

Il est souvent admis que l’individu ne peut s’épanouir sans sa communauté, et inversement. Cette dualité entre l’individualisme et le communautarisme est souvent mis en exergue et généralement elle est la...
by Madahoax
0

 




One Comment


  1. […] quelques années, la grande île traverse une crise économique, sociale et politique sans précédent. Actuellement, plus de 75% des malgaches vivent en-dessous […]



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *