Actualité

23 février 2012

Attention ! Danger : le « vary amin’ny anana » et les textos érodent la langue malgache.

More articles by »
Written by: Madahoax

La langue malgache, comme bien d’autres, subit de plein fouet les effets pervers de la mondialisation. Des pans entiers du patrimoine culturel se désagrègent.  Chaque année la journée internationale de la langue maternelle en appelle à  notre   conscience.

Lors de la célébration de la journée de la langue maternelle,  la directrice générale de l’Unesco à Madagascar, Irina Bokova,  a invité  la population à entretenir et à mettre en valeur la langue maternelle.  La ministre de la culture et du patrimoine, Elia Ravelomanantsoa, lui a emboité le pas et a renchéri : « tous les citoyens doivent contribuer  davantage à la préservation de la langue maternelle qu’est le malgache. La langue a une place importante dans l’éducation, la culture et la société parce qu’à travers elle nous pouvons conserver et transmettre les archives d’histoire à la génération future ainsi que le savoir-vivre et la tradition orale ». Au menu : des expositions, des spectacles de « hira gasy » au Cemdlac Analakely organisés par la direction de la langue et des écrits du ministère de la culture et du patrimoine.

Le « hira gasy », un genre folklorique typiquement malagasy, est  à l’honneur puisqu’il a été utilisé pendant longtemps pour faire passer des messages pleins de sagesse. La vedette  est le groupe Ramilison Besigara. Ce dernier à travers ses chants folkloriques montrera la profondeur de la pensée et la beauté de la langue malgache. De son côté l’association des orateurs de Madagascar (FIMPIMA) en collaboration avec le ministère de tutelle a aussi organisé une manifestation culturelle ayant pour objectif de mettre en valeur la langue malgache. Cette association a tenu une exposition  à la maison de la Culture à Anosy.

La langue malgache est en constante régression. L’incitation des citoyens à se ressourcer dans sa langue maternelle est une priorité pour endiguer l’acculturation grandissante.






 
 

 
Bila Tarabey signant son livre

Bilal Tarabey, Madagascar, dahalo

Enquête sur les bandits du Grand Sud. Voilà un petit livre qui est en réalité une petite fusée éclairante dans la littérature de l’Océan Indien. Sous-titré « récit » et signé par un jeune journaliste français d...
by Dominique Ranaivoson
1

 
 
La différence

Sur la route de Fianarantsoa

Fianarantsoa est l’une des grandes villes sur la route vers le sud de Madagascar. Elle se trouve dans la région Betsileo avec une population tout aussi accueillant et souriant. Voici quelques images pour vous donner envi...
by Madahoax
0

 

 

Morengy la boxe malagasy

Vous connaissez certainement la boxe anglaise, française ou thaïlandaise. Mais connaissez vous la boxe Malagasy, le Morengy ? Il est vrai que ce sport n’est pas très répandu dans l’ile et pour cause, il resemb...
by Madahoax
1

 
 

Emission de la Radio RDJ

La radio RDJ, innove en mettant en ligne ses émissions cultes. Il est possible de les écouter en différé. La cible de la radio sont les jeunes mais ses émissions sont vraiment tout public. On y retrouve de l’humour, ...
by Madahoax
1

 

 

Etudiants et dahalo, tous dans le même panier pour les forces de l’ordre

Des forces de l’ordre lourdement équipées, déployées en plusieurs unités, toutes en position de combat et prêtes à lancer l’offensive, c’est une image qui revient et qui ne choque plus les malgaches. S’agit il d...
by Madahoax
0

 



0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *