Actualité

12 janvier 2012

Andry Rajoelina dresse un très bon bilan de son "mandat"

More articles by »
Written by: Julia

L’année prochaine un nouveau Président, élu, présidera la cérémonie de vœux. C’est ainsi qu’Andry Rajoelina répond à la déclaration du Pasteur Maihol lors de son discours à Iavoloha pendant la cérémonie de présentation de vœux au couple présidentiel. Le pasteur avait déclaré auparavant que la Transition ne se terminera pas cette année et qu’il n’y aura pas d’élection en 2012, et a prédit qu’il sera président de la république en 2013. Andry Rajoelina a coupé court à toutes rumeurs en affirmant que la Transition se terminera cette année avec la tenue des élections.Devant plus de 2000 invités, le président de la Transition a affirmé qu’il n’y aura de « véritable changement » sans l’organisation d’élections libres, justes et transparentes. « Les querelles et la crise politique doivent désormais prendre fin pour laisser la place au véritable changement ». Se disant « secoué mais toujours présent », Andry Rajoelina remercie ses partisans : « J’ai confiance en votre soutien dans l’avenir ». Bon nombre d’invités se sont demandé si le président de la Transition était bel et bien en train de préparer sa candidature aux prochaines élections présidentielles.

En tout cas, Andry Rajoelina a continué sur sa lancée et a dressé un bilan très positif de ses trois ans au pouvoir. « A aucun moment la Transition n’a eu recours à des réquisitions, ni à des utilisations abusives des fonds des entreprises publiques, alors que c’était la pratique pendant les précédents régimes ». La Transition a très bien été gérée puisque sans prêt, Madagscar s’en est sorti et le gouvernement a continué à rembourser ses dettes. Les réserves en devises ont augmenté pour atteindre les 1,100 milliard USD. Le côté social n’a pas été oublié par le régime, Andry Rajoelina citant entre autre les « vary mora », « trano mora », « tsena mora » et la construction d’université, d’hopitaux et autres stades aux normes.

Andry Rajoelina a démontré à son assistance que toutes les promesses qu’il a faite ont été tenues. Le président de la Transition s’est présenté en tant qu’un chef d’Etat qualifié à la tâche et qui promet d’ « arrêter par tous les moyens les « rivo-doza » venant de l’extérieur, qui risqueraient de bloquer sa route ». Ravalomanana est prévenu, ce n’est pas demain qu’il pourra renter au pays.






 
 

 
Bila Tarabey signant son livre

Bilal Tarabey, Madagascar, dahalo

Enquête sur les bandits du Grand Sud. Voilà un petit livre qui est en réalité une petite fusée éclairante dans la littérature de l’Océan Indien. Sous-titré « récit » et signé par un jeune journaliste français d...
by Dominique Ranaivoson
1

 
 
La différence

Sur la route de Fianarantsoa

Fianarantsoa est l’une des grandes villes sur la route vers le sud de Madagascar. Elle se trouve dans la région Betsileo avec une population tout aussi accueillant et souriant. Voici quelques images pour vous donner envi...
by Madahoax
0

 

 

Morengy la boxe malagasy

Vous connaissez certainement la boxe anglaise, française ou thaïlandaise. Mais connaissez vous la boxe Malagasy, le Morengy ? Il est vrai que ce sport n’est pas très répandu dans l’ile et pour cause, il resemb...
by Madahoax
1

 
 

Emission de la Radio RDJ

La radio RDJ, innove en mettant en ligne ses émissions cultes. Il est possible de les écouter en différé. La cible de la radio sont les jeunes mais ses émissions sont vraiment tout public. On y retrouve de l’humour, ...
by Madahoax
1

 

 

Etudiants et dahalo, tous dans le même panier pour les forces de l’ordre

Des forces de l’ordre lourdement équipées, déployées en plusieurs unités, toutes en position de combat et prêtes à lancer l’offensive, c’est une image qui revient et qui ne choque plus les malgaches. S’agit il d...
by Madahoax
0

 



0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *