Actualité

13 avril 2012

Andohatapenaka : sauvé par sa foi?

More articles by »
Written by: Madahoax
Étiquettes : ,
foi

Une famille à Andohatapenaka a été la victime d’une nouvelle attaque à main armée. Vers 1h 30 du matin, 5 hommes cagoulés se sont introduits de force dans une maison. Une femme de 53 ans a été blessée par balle.

Selon les dires du gendre de la victime, les truands ont utilisé une barre à pince pour forcer la porte d’entrée en fer. Par la même occasion, l’un d’eux a introduit le canon de son revolver à travers l’ouverture qui donnait sur le couloir de l’appartement pour tirer à deux reprises. En empêchant leur entrée dans la pièce, le gendre a frappé violemment la main d’un voleur qui s’était agrippé à la poignée de la porte. Son geste a mis fou de rage les malfaiteurs, ils ont promis de lui faire la peau s’ils réussissaient à s’introduire. Mais c’est la suite de l’histoire qui fut impressionnante.

Croyant et armé d’une foi en la puissance divine, le jeune homme a prié et prononcé de haute voix sa demande d’aide. Déstabilisés par les prières, les bandits se calmaient mais le chef de la bande, refusant de s’être amadoué avait ordonné de continuer « leur travail ». Ils ont fini par gagner du terrain et comme promis l’un des agresseurs a tiré sur le jeune homme. Mais à la grande surprise des « spectateurs », le revolver s’est enrayé à deux reprises. Le gendre a eu le temps de s’éclipser. Mais la malheureuse belle-mère a eu l’audace de défier les bandits avec un gourdin, ce qui lui a couté une balle à l’épaule.

Entre-temps, le fils de la victime a réussi à sortir par l’arrière-cour pour aller demander de l’aide mais les voisins n’ont pas répondu à l’appel de peur d’être les prochaines victimes des bandits. A l’intérieur de la maison, les propriétaires ont indiqué aux agresseurs qu’ils ne possédaient pas de grosses sommes d’argent. Las et secoués, les 5 malfrats se sont enfuis sans rien emporter. Il paraissait qu’une demi-heure après cette première attaque, un autre foyer du quartier a fait l’objet d’un assaut. Il est fort possible que ce soit la même bande de 5 ! A peine arrivés sur les lieux de la première agression, les policiers ont reçu une deuxième alerte et se sont précipités vers l’endroit en détresse. L’enquête suit on cours, les bandits n’ont pas pu être rattrapés pour le moment.

 






 
 

 
drapeau malagasy

Edito : Gouverner un pays une tache pas si facile

Les générations et les années se succèdent, les présidents et les gouvernements aussi. Certains arrivent au pouvoir par la voie des urnes de manière plus ou moins transparente, et d’autres s’octroient le pouvo...
by Madahoax
0

 
 
29MARS

Edito : Le 29 Mars 1947 dites-vous ?

Ces derniers temps, quand on tape le mot Madagascar sur un moteur de recherche, on ne manque pas de tomber sur les articles de presse concernant un couple de français tués à Madagascar, avec les circonstances relatées et le...
by R Jocelyn
1

 

 
Onitiana Realy

Edito : Andry Rajoelina en campagne ?

Andry Rajoelina était le dernier invité du zoma, l’émission de Onitiana Realy sur TVplus avant la trêve pascale. Le talkshow le plus suivi par les malagasy que ça soit en direct ou sur le net. L’edito de cette ...
by Madahoax
2

 
 
Après le passage du cyclone Giovanna

Edito : L'homme et sa communauté

Il est souvent admis que l’individu ne peut s’épanouir sans sa communauté, et inversement. Cette dualité entre l’individualisme et le communautarisme est souvent mis en exergue et généralement elle est la...
by Madahoax
0

 




0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *