Actualité

13 avril 2012

Andohatapenaka : sauvé par sa foi?

More articles by »
Written by: Madahoax
Étiquettes : ,

Une famille à Andohatapenaka a été la victime d’une nouvelle attaque à main armée. Vers 1h 30 du matin, 5 hommes cagoulés se sont introduits de force dans une maison. Une femme de 53 ans a été blessée par balle.

Selon les dires du gendre de la victime, les truands ont utilisé une barre à pince pour forcer la porte d’entrée en fer. Par la même occasion, l’un d’eux a introduit le canon de son revolver à travers l’ouverture qui donnait sur le couloir de l’appartement pour tirer à deux reprises. En empêchant leur entrée dans la pièce, le gendre a frappé violemment la main d’un voleur qui s’était agrippé à la poignée de la porte. Son geste a mis fou de rage les malfaiteurs, ils ont promis de lui faire la peau s’ils réussissaient à s’introduire. Mais c’est la suite de l’histoire qui fut impressionnante.

Croyant et armé d’une foi en la puissance divine, le jeune homme a prié et prononcé de haute voix sa demande d’aide. Déstabilisés par les prières, les bandits se calmaient mais le chef de la bande, refusant de s’être amadoué avait ordonné de continuer « leur travail ». Ils ont fini par gagner du terrain et comme promis l’un des agresseurs a tiré sur le jeune homme. Mais à la grande surprise des « spectateurs », le revolver s’est enrayé à deux reprises. Le gendre a eu le temps de s’éclipser. Mais la malheureuse belle-mère a eu l’audace de défier les bandits avec un gourdin, ce qui lui a couté une balle à l’épaule.

Entre-temps, le fils de la victime a réussi à sortir par l’arrière-cour pour aller demander de l’aide mais les voisins n’ont pas répondu à l’appel de peur d’être les prochaines victimes des bandits. A l’intérieur de la maison, les propriétaires ont indiqué aux agresseurs qu’ils ne possédaient pas de grosses sommes d’argent. Las et secoués, les 5 malfrats se sont enfuis sans rien emporter. Il paraissait qu’une demi-heure après cette première attaque, un autre foyer du quartier a fait l’objet d’un assaut. Il est fort possible que ce soit la même bande de 5 ! A peine arrivés sur les lieux de la première agression, les policiers ont reçu une deuxième alerte et se sont précipités vers l’endroit en détresse. L’enquête suit on cours, les bandits n’ont pas pu être rattrapés pour le moment.

 






 
 

 

Des dahalos armés tuent une douzaine de militaires

Les combats entre les forces de l’ordre et les dahalo reprennent de plus belle. La population de Befotaka à Iambohazo ont assisté à de véritables scènes de guerre. Une centaine de bandits armés ont attaqué une cinquant...
by Madahoax
1

 
 

Le chef du Service Anti Gang attaqué à son domicile

Lorsque le chat n’est pas là, les souris dansent. A Madagascar, on peut dire que lorsque les forces de l’ordre ne font plus peur, les bandits se permettent de faire tout ce qu’ils veulent. A Androhibe, des bandits ont pr...
by Madahoax
0

 

 

La police tire sur un opérateur économique et vole son argent

EGBien triste sort pour ce quadragénaire dénommé Gervais Rafilimanantsoa Solondraibe Rakotonirina : son corps a été retrouvé très tôt le matin dans une ruelle à Ankasina 67h. Criblé de balles, il a été tué par les...
by Madahoax
0

 
 

Un hold-up en plein jour.

Les actes de banditisme prennent de plus en plus d’ampleur. Les malfrats n’ont plus froid aux yeux et vont jusqu’à s’en prendre en plein jour à un bureau de change situé à Ambodifilao. 4 individus aux visages décou...
by Madahoax
0

 

 

Les habitants d'Andraisoro terrorisés

La recrudescence des actes de banditisme ne cesse de faire des remous aussi bien dans la capitale que dans les zones rurales de la grande île. Dernièrement, douze bandits armés ont attaqué trois foyers aux abords d’An...
by Madahoax
0

 



0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *