Actualité

15 novembre 2011

Environnement : Amoncellement d’immondices dans certains quartiers de la capitale

More articles by »
Written by: HR
Étiquettes : ,

Les ordures s’amoncellent dans certains quartiers de la capitale. En raison du retard de l’enlèvement des ordures, les bacs débordent largement jusqu’à voir les immondices se répandre jusque dans les rues. Tel était le cas à Ampatsakana, la semaine dernière. Durant plusieurs jours, les habitants du quartier ainsi que les passants ont dû marcher dans les ordures et les véhicules rouler dessus faute de nettoyage. La chaussée est envahie par les tas d’ordures et à cela vient s’ajouter l’odeur pestilentielle que les riverains du quartier ont dû respirer pendant plusieurs jours. L’arrivée de la pluie n’arrange pas la situation, dans la mesure où les eaux pluviales répandent davantage les odeurs et les saletés.

Les ordures s’amoncellent dans certains quartiers de la capitale. En raison du retard de l’enlèvement des ordures, les bacs débordent largement jusqu’à voir les immondices se répandre jusque dans les rues. Tel était le cas à Ampatsakana, la semaine dernière. Durant plusieurs jours, les habitants du quartier ainsi que les passants ont dû marcher dans les ordures et les véhicules rouler dessus faute de nettoyage. La chaussée est envahie par les tas d’ordures et à cela vient s’ajouter l’odeur pestilentielle que les riverains du quartier ont dû respirer pendant plusieurs jours. L’arrivée de la pluie n’arrange pas la situation, dans la mesure où les eaux pluviales répandent davantage les odeurs et les saletés.

Retard de l’enlèvement des ordures

Le camion des éboueurs est passé depuis et la rue a retrouvé un peu d’ordre. En revanche, d’autres quartier se trouvent dans la même situation, tel à Ambohimanarina et à Ambodinisotry, pour ne citer que ceux là. Dans les quartiers très peuplés les bacs à ordures n’arrivent pas à contenir la quantité de déchets ménagers produits par leurs habitants. Au-delà d’une journée, ils commencent à déborder et bonjour les dégâts ! Avec l’arrivée de la saison des pluies, cette insalubrité ambiante favorise la propagation de nombreuses maladies telles que la peste, le choléra …

Des efforts de la commune

Nous sommes encore loin des tris des déchets et recyclages comme on trouve en Europe, mais nous attendons de voir les résultats de la commune en gestion de déchets après l’acquisition de nouveaux camions avec de plus grandes capacités. La politique environnementale de la commune urbaine devrait faire de la gestion et le ramassage des déchets leur priorité. On ne peut que louer l’ambition de la commune de faire de Tananarive une ville verte. La CUA s’occupe des jardins publics à chaque rond-point des axes les plus fréquentés. En réglant les problèmes de ramassages des ordures dans tous les quartiers, la commune aura fait un grand pas en avant pour faire de Tana une ville verte.






 
 

 
 

Social : Les marchands ambulants, un éternel problème ?

Les jouets commencent à orner les étalages des commerçants pour nous rappeler que la fin de l’année approche avec ses joies et aussi désagréments : embouteillages interminables sous une chaleur accablante, des marchand...
 



0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *