Actualité

6 avril 2012

Amnistie : retrait de la mouvance Ravalomanana de la salle !

More articles by »
Written by: Madahoax
Étiquettes : ,

Et oui ! Les menaces de la bande à Mamy Rakotoarivelo se sont concrétisées. Bien avant le passage du projet de loi d’amnistie au congrès de la transition, la tête de file de la mouvance Ravalomanana, à la fois président du CT, a annoncé qu’il quitterait le processus de résolution de crise si le régime de Transition commet tout acte contraire aux dispositions de la feuille de route.

On peut dire que leur action à Tsimbazaza confirme cette déclaration. Les parlementaires CT de ladite mouvance se sont retirés de la salle suite aux travaux de commission plutôt agités selon quelques indiscrétions. Leur porte-parole, Rostand Randriampilaminana explique que « pendant la séance de lecture du projet de loi, certaines dispositions ne reflètent en aucune façon ni l’esprit, ni à la lettre, de la feuille de route ». Surpris, les 38 parlementaires issus de l’entité de l’ancien président ont claqué la porte de l’Assemblée Nationale de Tsimbazaza. « Nous désapprouvons toutes démarches s’orientant vers l’adoption d’une amnistie sélective et non large », rajoute le porte-parole.

Selon toujours les explications, le projet de loi soumis n’est pas le même que celui qui a été adopté en Conseil du gouvernement, d’autant plus que le dit projet ne concordait pas à l’article 18 de la feuille de route qui annonce une ratification et non un débat. Suite à cette fâcheuse mésaventure, les pro-Ravalomanana ont saisi la SADC en vertu de l’article 32 de la feuille de route qui stipule que « tout conflit dans l’interprétation et la mise en œuvre des dispositions de la présente feuille de route sera soumis à l’attention de la Médiation de la SADC pour résolution ».

On peut se poser les questions, est-ce que les 12 jours donnés au parlement pour l’adoption de la loi d’amnistie seront respectés, ou sinon quelle autre histoire nous réservera l’avenir ?

 






 
 

 

Militaires, politiques et malfaiteurs, la déroute de Madagascar

Les relations ambigües entre les militaires, politiciens et dahalos constituent le plus grand danger pour le maintient de la paix et de la sécurité à Madagascar. Les évènements de 2009 ont fait éclater au grand jour les ...
by Madahoax
0

 
 
rajoelina ravalomanana

Rajoelina et Ravalomanana ne sont pas les seuls à décider

Pendant qu’Andry Rajoelina s’installe dans ses quartiers à Rio de Janeiro, à l’hôtel Arena en face de Copacabana, les entités politiques et civiles se bousculent à Madagascar pour organiser des rencontres entre les d...
by Madahoax
0

 

 
Madagascar La Banque Mondiale évalue

La Banque Mondiale dresse un bilan alarmant sur Madagascar

La banque mondiale a sorti un rapport intitulé « Madagascar – après trois ans de crise : évaluation de la vulnérabilité et des politiques sociales et perspectives d’avenir ». Si l’institution internationale a bl...
by Madahoax
0

 
 

Edito : L’argent nous tuera tous

Nous avons toujours eu un rapport complexe avec l’argent. Si on dit souvent que l’argent ne fait pas le bonheur, il n’empêche que tout le monde court après. Il semblerait que l’on ne cherche pas le ...
by Madahoax
2

 

 

Edito : Gouverner un pays une tache pas si facile

Les générations et les années se succèdent, les présidents et les gouvernements aussi. Certains arrivent au pouvoir par la voie des urnes de manière plus ou moins transparente, et d’autres s’octroient le pouvo...
by Madahoax
0

 



0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *