Actualité

24 mai 2012

Alliance Voahary Gasy : des propositions de sortie de crise et de développement durable

More articles by »
Written by: Madahoax
Étiquettes : , ,
AVG

Depuis son indépendance, la population Malgache a vécu dans un cycle interminable de  crises répétitives. Que ce soit économique, politique ou social, les malgaches ont en vu de toutes les couleurs. Diverses entités se sont déjà réunies pour trouver et proposer des solutions pérennes. L’Alliance Voahary gasy, n’abandonne pas.

La plateforme d’organisations de la société civile œuvrant pour l’environnement ou Alliance Voahary Gasy organisera un atelier-débat qui se tiendra à l’hôtel Panorama. D’après son coordonnateur national, Andry Andriamanga Ralamboson, cet atelier sera l’occasion d’échanger des idées entre les citoyens et le triumvirat constitué par l’administration, le secteur privé et la société civile. L’atelier permettra plus particulièrement à ces différentes entités d’identifier les causes profondes des problèmes et d’apporter des solutions. Avec une visée plus constructive, l’atelier ne sera pas un mur de lamentation sur les erreurs et dérives en gouvernance environnementale. Selon lui, cela devrait déboucher sur des recommandations actives, c’est-à-dire des propositions pour remédier à la situation actuelle. La société civile œuvrant pour l’environnement s’engage à appliquer ce qui sera décidé lors de ce débat. En général, l’idée est de ne pas dépenser inutilement du temps et de l’argent pour un atelier de plus, mais d’aboutir à des actions concrètes et des engagements fermes.

 Implication du grand public

L’atelier organisé par l’Alliance Voahary gasy ne restera pas sur les seules recommandations des participants spécialistes et représentants des entités concernées. Effectivement, de grands débats télévisés et en radios auront lieu dans les jours qui viennent.

Ceci permettra au grand public d’intervenir directement par téléphone grâce à un numéro gratuit pour les abonnés d’Orange (512). Le coordonnateur national de l’Alliance a aussi tenu à préciser que l’implication du public correspond tout à fait à la déclaration de Rio de 1992 : tous les citoyens devraient participer au débat et aux décisions concernant l’environnement. Lancé il y a quelques semaines, le numéro 512 reçoit en moyenne 20 appels par jour pour des compléments d’information sur les thèmes tels que les trafics illicites, les mines et  les bois de rose. On espère voir les propositions concrètes de l’AVG.






 
 

 
drapeau malagasy

Edito : Gouverner un pays une tache pas si facile

Les générations et les années se succèdent, les présidents et les gouvernements aussi. Certains arrivent au pouvoir par la voie des urnes de manière plus ou moins transparente, et d’autres s’octroient le pouvo...
by Madahoax
0

 
 
29MARS

Edito : Le 29 Mars 1947 dites-vous ?

Ces derniers temps, quand on tape le mot Madagascar sur un moteur de recherche, on ne manque pas de tomber sur les articles de presse concernant un couple de français tués à Madagascar, avec les circonstances relatées et le...
by R Jocelyn
1

 

 
Onitiana Realy

Edito : Andry Rajoelina en campagne ?

Andry Rajoelina était le dernier invité du zoma, l’émission de Onitiana Realy sur TVplus avant la trêve pascale. Le talkshow le plus suivi par les malagasy que ça soit en direct ou sur le net. L’edito de cette ...
by Madahoax
2

 
 
Après le passage du cyclone Giovanna

Edito : L'homme et sa communauté

Il est souvent admis que l’individu ne peut s’épanouir sans sa communauté, et inversement. Cette dualité entre l’individualisme et le communautarisme est souvent mis en exergue et généralement elle est la...
by Madahoax
0

 




0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *