Actualité

30 décembre 2011

Alerte à la Cysticercose

More articles by »
Written by: Madahoax
cysticercose_a_taenia_solium_en_abattoir_reference

Une journée de dépistage de la cysticercose a eu lieu dans les locaux de l’Etablissement universitaire de soins et de la Santé Publique d’Analakely. Les analyses ont été effectuées sur 298 personnes. Les résultats se sont révélés inquiétants car parmi les personnes analysées, la moitié ont répondu positif à la cysticercose.

Compte tenu de ces résultats, les responsables de cet Etablissement ont lancé un appel aux autorités compétentes pour mettre en place une structure stratégique pour la lutte et le traitement de cette maladie. Les actions de sensibilisation ainsi que les services de soins doivent être accessibles à la majorité des foyers Malgaches. Il est à noter qu’aucune statistique n’est encore disponible sur l’étendue de la maladie à l’échelle nationale.

Le coût onéreux du traitement de la cysticercose constitue un blocage pour la majorité des personnes atteintes de la maladie. La facture peut  facilement atteindre les 500 000 Ariary (178€) et bien plus selon la gravité et la progression de la maladie.

Madame Hanitriniala Fernande Razaimampionona, Directeur technique de l’établissement sanitaire, a rapporté qu’une journée de dépistage de cette maladie est organisée gratuitement une fois par mois au sein de l’établissement sanitaire dans le cadre de son plan de travail annuel.

Les responsables de la cysticercose sont les larves d’un ver plat appelé « Taenia solium » normalement trouvés dans le porc. C’est l’infection parasitaire la plus fréquente dans le monde. La maladie se produit quand les larves pénètrent dans l’estomac, provenant soit de la nourriture soit de l’eau souillée par des matières fécales. Les larves se transforment en kyste dans l’organisme. Les œufs éclosent ainsi dans les intestins et les vers migrent vers les muscles, le cœur, les yeux, le cerveau…

Pour éviter la contamination, il ne faut pas consommer de la viande de porc insuffisamment cuite et boire de l’eau contaminée par des déjections humaines. Les actions de sensibilisation sur les règles d’hygiène doivent commencer au plus vite et surtout identifier les personnes malades pour les soigner.

 






 
 

 
drapeau malagasy

Edito : Gouverner un pays une tache pas si facile

Les générations et les années se succèdent, les présidents et les gouvernements aussi. Certains arrivent au pouvoir par la voie des urnes de manière plus ou moins transparente, et d’autres s’octroient le pouvo...
by Madahoax
0

 
 
29MARS

Edito : Le 29 Mars 1947 dites-vous ?

Ces derniers temps, quand on tape le mot Madagascar sur un moteur de recherche, on ne manque pas de tomber sur les articles de presse concernant un couple de français tués à Madagascar, avec les circonstances relatées et le...
by R Jocelyn
1

 

 
Onitiana Realy

Edito : Andry Rajoelina en campagne ?

Andry Rajoelina était le dernier invité du zoma, l’émission de Onitiana Realy sur TVplus avant la trêve pascale. Le talkshow le plus suivi par les malagasy que ça soit en direct ou sur le net. L’edito de cette ...
by Madahoax
2

 
 
Après le passage du cyclone Giovanna

Edito : L'homme et sa communauté

Il est souvent admis que l’individu ne peut s’épanouir sans sa communauté, et inversement. Cette dualité entre l’individualisme et le communautarisme est souvent mis en exergue et généralement elle est la...
by Madahoax
0

 




0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *