Actualité

24 avril 2012

50% d’analphabètes à Madagascar

More articles by »
Written by: Madahoax
Étiquettes : ,
journée du livre

Bien qu’il existe des centres de lectures intégrés dans tout le pays, la majorité des Malgaches n’y vont pas. Si on se réfère aux statistiques, plus de 80% de la population sont des ruraux, et environs 50% sont analphabètes. Quant aux urbains, les nouvelles technologies comme l’internet occupent la majorité de leur temps. Pour se procurer une formation rapide, on n’a qu’à surfer, se disent-ils !

Mais comme chaque année, les défenseurs de l’art ne baissent pas les bras pour mémoriser tant bien que mal « la journée du livre et du droit d’auteur ». La 8ème édition de la semaine du livre est marquée par une vente exposition qui se tient sur l’esplanade d’Antaninarenina et cela pour une semaine entière. Questionnée à propos de la vie des Malgaches en relation avec la lecture, Hoby Andriamoria, responsable au sein de l’association FMBM (Fikambanana Mampiely Baiboly eto Madagasikara) indique qu’un faible niveau de lecture du livre traditionnel est constaté tant en milieu urbain qu’en milieu rural. Une tache bien difficile pour les éditeurs  de Madagascar de conquérir des admirateurs, il n’est pas étonnant que les maisons d’édition soient rares. Selon un recensement effectué en 2003, il n’y avait que 1400 titres édités dans la Grande île, dont 36% sont des livres religieux.

Cette année, les fervents défenseurs de la lecture ne se lassent pas d’encourager le grand public à la lecture du livre, plus particulièrement les œuvres traditionnels. Depuis peu de temps, des projets commencent à promouvoir la lecture, notamment à l’égard des enfants. Certains pionniers de l’édition jeunesse à Madagascar, membre de l’association des éditeurs de Madagascar, se sont focalisés sur l’édition des bouquins pour enfants, pour adolescent. Un travail qui a réuni plein de talents comme les auteurs et les illustrateurs de la nouvelle génération.

Outre l’exposition, une série de conférences sur le thème «Livre et Traduction » est également programmée dans le cadre de cette manifestation, selon une source auprès de l’association AEDIM (Association des éditeurs de Madagascar), partenaire de la FMBM dans le cadre de cette édition.

 






 
 

 
drapeau malagasy

Edito : Gouverner un pays une tache pas si facile

Les générations et les années se succèdent, les présidents et les gouvernements aussi. Certains arrivent au pouvoir par la voie des urnes de manière plus ou moins transparente, et d’autres s’octroient le pouvo...
by Madahoax
0

 
 
29MARS

Edito : Le 29 Mars 1947 dites-vous ?

Ces derniers temps, quand on tape le mot Madagascar sur un moteur de recherche, on ne manque pas de tomber sur les articles de presse concernant un couple de français tués à Madagascar, avec les circonstances relatées et le...
by R Jocelyn
1

 

 
Onitiana Realy

Edito : Andry Rajoelina en campagne ?

Andry Rajoelina était le dernier invité du zoma, l’émission de Onitiana Realy sur TVplus avant la trêve pascale. Le talkshow le plus suivi par les malagasy que ça soit en direct ou sur le net. L’edito de cette ...
by Madahoax
2

 
 
Après le passage du cyclone Giovanna

Edito : L'homme et sa communauté

Il est souvent admis que l’individu ne peut s’épanouir sans sa communauté, et inversement. Cette dualité entre l’individualisme et le communautarisme est souvent mis en exergue et généralement elle est la...
by Madahoax
0

 




0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *