Actualité

28 décembre 2011

2011, une sortie de crise laborieuse

More articles by »
Written by: Julia
mada

L’année 2011 a été marquée par plusieurs rebondissements dignes de série de télénovelas sur le plan politique. Le gouvernement de la HAT, malgré ses dires, était à la recherche de la reconnaissance internationale. La large victoire du OUI au référendum organisé par le gouvernement Vital n’a pas abouti aux résultats escomptés. L’avènement de la quatrième république annoncé en grandes pompes a été éclipsé par la prolongation pour une durée indéterminée de la période de Transition. La HAT avait annoncé des élections législatives suivies par des élections présidentielles pour cette année avant de réviser ses propos suite à la position inchangée de la communauté internationale.

Des tentatives de coups d’état, des bombes et des grenades qui n’explosent pas, des menaces d’attaques de mercenaires sud africains fantômes, des révélations fracassantes sans suite, des convois de bois de roses escortés par les forces de l’ordre…, tous ces faits ont entraîné une profonde lassitude et le dégoût de la population pour les politiciens. Acculée et sans stratégie claire, la HAT d’Andry Rajoelina a été obligé de se séparer de Camille Vital pour élargir le gouvernement aux mouvances de l’opposition. La signature de la feuille de route a été l’évènement marquant de l’année.

C’est le début du processus de sortie de crise qui a obtenu le soutient et l’appui de la communauté internationale. La mise en place du gouvernement d’union nationale et la formation du parlement avec la participation de toutes les entités politiques, ont été saluées par Nicolas Sarkozy et les pays de la SADC. La reconnaissance internationale est en marche. Les relations diplomatiques reprennent doucement et les promesses de soutien financier viennent soulager une loi des finances qui prône encore l’austérité pour 2012.

Cependant différents mouvements de grève, de revendications et de contestations prouvent que les tensions politiques et sociales sont encore très vives. D’ailleurs la communauté internationale se montre encore très prudente vis-à-vis de l’évolution de la situation. Le plus gros sujet de discorde concerne le retour de Marc Ravalomanana au pays. Les tensions politiques ne baisseront pas tant qu’une décision claire n’aura pas été prise concernant le cas du fondateur de Tiko. Les élections présidentielles sont prévues pour la fin de l’année 2012 avec l’appui de la communauté internationale, de quoi rester optimiste.






 
 

 
drapeau malagasy

Edito : Gouverner un pays une tache pas si facile

Les générations et les années se succèdent, les présidents et les gouvernements aussi. Certains arrivent au pouvoir par la voie des urnes de manière plus ou moins transparente, et d’autres s’octroient le pouvo...
by Madahoax
0

 
 
29MARS

Edito : Le 29 Mars 1947 dites-vous ?

Ces derniers temps, quand on tape le mot Madagascar sur un moteur de recherche, on ne manque pas de tomber sur les articles de presse concernant un couple de français tués à Madagascar, avec les circonstances relatées et le...
by R Jocelyn
1

 

 
Onitiana Realy

Edito : Andry Rajoelina en campagne ?

Andry Rajoelina était le dernier invité du zoma, l’émission de Onitiana Realy sur TVplus avant la trêve pascale. Le talkshow le plus suivi par les malagasy que ça soit en direct ou sur le net. L’edito de cette ...
by Madahoax
2

 
 
Après le passage du cyclone Giovanna

Edito : L'homme et sa communauté

Il est souvent admis que l’individu ne peut s’épanouir sans sa communauté, et inversement. Cette dualité entre l’individualisme et le communautarisme est souvent mis en exergue et généralement elle est la...
by Madahoax
0

 




One Comment


  1. […] de ce traitement tarifaire.  Cependant, seuls les pays les moins développés et qui ont une relation diplomatique avec la Chine peuvent bénéficier de   cet  élargissement du tarif zéro.Actuellement, la […]



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *